Il y a quelques mois, Florent Pagny prenait la parole et répondait à nouveau aux accusations d'exil fiscal qui le visaient. Et on apprend que le Président de la République Emmanuel Macron a lui aussi souhaité aborder le sujet avec le chanteur, il y a quelques années..
Florent Pagny raconte son rendez-vous avec Emmanuel Macron... pour parler de ses impôts !

Dans les années 90, Florent Pagny connait ses premiers démêlés avec le fisc, comme le rappelle la biographie Florent Pagny, portrait d'un éternel rebelle d'Eric Le Bourhis aux Editions Prisma en librairie dès ce 5 novembre. "Il fait l'objet d'un redressement fiscal. L'administration lui réclame à présent des arriérés considérables. Il doit rendre tout ce qu'il avait acheté à crédit, voitures et motos. Ses rentrées d'argent sont bloquées. Il se retrouve en très fâcheuse posture, d'autant plus qu'il vient d'acheter à crédit une maison à ses parents, en Bourgogne, à Montberhault", peut-on lire.

Alors, quand Florent Pagny quitte la France pour le Portugal en 2017, beaucoup crient à l'exil fiscal. Lui-même l'annonçait à l'époque : "La vie est extraordinaire là-bas. Mais j'y vais aussi pour de vraies raisons fiscales". Des propos sur lesquels il était néanmoins revenu au mois d'avril, alors critiqué pour son soutien au personnel hospitalier national, affirmant haut et fort qu'il "paye ses impôts en France depuis toujours". Si le sujet passionne le public, il a également intéressé notre président de la République Emmanuel Macron, comme Florent Pagny le révèle lui-même dans cette biographie, dans une interview accordée à son auteur. "Il voulait mieux comprendre l'annonce de ma domiciliation au Portugal. Quand un dossier l'interroge, il ne lâche pas le morceau et voit tout le monde. Je ne suis pas un cas isolé", se défend celui qui a rel="nofollow">

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >