Le père de Britney Spears est en colère. Dans les colonnes du New York Post, le sexagénaire a démenti vouloir profiter de la fortune de sa fille, placée sous tutelle depuis 2008.
Britney Spears : accusé de tirer profit de sa mise sous tutelle, son père de défend

Britney Spears a-t-elle vraiment besoin d’aide ? Depuis plusieurs semaines, les fans de la chanteuse partagent leur inquiétude grâce au hashtag "#FreeBritney" ("Libérez Britney"). Persuadés que la pop star est prisonnière de son père, Jamie Spears, les internautes analysent chacune de ses publications sur Instagram. Début juillet, son message sur une hypothétique neuvième planète de notre système solaire avait notamment alarmé Rose McGowan. "Est-ce que vous pensez qu’il s’agit d’un message caché ? J’ai créé mon album, intitulé Planet 9, pour aider ceux qui sont victimes de traumatismes et veulent s’en libérer, avait réagi l’actrice. Britney, si tu vois ça, sache que nous sommes là. Reste forte."

Jamie Spears sort du silence

En 2008, Britney Spears a été mise sous la tutelle de son père, lequel a été remplacé par la mangeuse Jodi Montgomery il y a un an. Une décision judiciaire que les fans de la chanteuse de 38 ans qualifie d’abusive. Accusé de tirer un avantage financier de cette situation, Jamie Spears s’est défendu auprès du New York Post, comme le rapporte le site Page Six. "Tous ces conspirationnistes ne savent rien. Le monde entier ne sait rien, a-t-il déclaré. C’est à la Cour de Californie de décider ce qui le mieux pour ma fille. Ça ne regarde personne d’autre."

"Je dois déclarer chaque centime dépensé à la justice chaque année. Bon sang, comment pourrais-je voler quoi que ce soit ?", a poursuivi Jamie...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !