Trois semaines après le début du procès de Patrick Antonelli et ses complices, le tribunal correctionnel de Nanterre a rendu sa décision.
Amel Bent : son mari Patrick Antonelli condamné à 4 ans de prison, dont deux ferme

Le verdict est tombé ce mercredi 8 juillet, trois semaines après le début du procès de Patrick Antonelli et cinq autres personnes au tribunal correctionnel de Nanterre. L'ex-hommes d'affaires de 43 ans, mari d'Amel Bent et père de leurs filles Sofia et Hana, était jugé pour "corruption" et "fraude" dans une affaire de trafic de permis de conduire. Aidé d'une agente au service des permis, il délivrait le petit papier rose à des célébrités moyennant finances (jusqu'à 10 000 euros dans le cas de l'animateur Ali Baddou, plein de "regrets") sans jamais passer l'examen. Des permis de conduire avaient également été vendus à des clients dans la communauté asiatique grâce à un intermédiaire. Ce trafic lucratif avait eu lieu d'octobre 2013 à avril 2015.

Des magouilles pour "être au niveau" financier d'Amel Bent

A la barre, Patrick Antonelli avait tenté d'expliquer au juge les raisons qui l'avaient poussé à se lancer dans ce trafic. "Flambeur", l'homme d'affaires à la tête de deux auto-écoles de banlieue parisienne voit ses revenus diminuer dès 2013 : "Les soucis. Contrôles fiscaux, moins d'inscriptions à l'auto-école...", confiait-il au juge. Quand il rencontre la chanteuse Amel Bent et "tombe amoureux d'elle", il "veut être au niveau" lors de leurs sorties "même s'il a moins de moyens". Mais il l'assurait : parmi ces clients, il n'y avait pas "tant de célébrités que ça", et sûrement pas grâce au réseau de sa compagne avec qui il fêtait...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !