Si elle est aussi connue comme comédienne que comme scénariste et réalisatrice (Le Goût des autres, Place publique), ses activités musicales le sont, en revanche, beaucoup moins.
Agnès Jaoui, le goût de l’opéra (France 5) : Les bonnes notes d’Agnès Jaoui

PSEUDO

Pendant plus de vingt ans, la comédienne, qui a été formée au chant lyrique, s’est produite régulièrement en concert avec l’ensemble vocal Canto Allegre, sous un faux nom. Plusieurs fois, il lui est arrivé d’être interpellée par des spectateurs lui faisant remarquer sa ressemblance frappante avec Agnès Jaoui.

SOPRANO

Si sa tessiture de voix place Agnès Jaoui parmi les sopranos, elle peut aussi chanter, selon son entourage, avec une voix grave, presque de contralto. Son goût pour la musique lui vient en grande partie de son père, Hubert Jaoui, passionné d’opéra, de musiques sud-américaines et aussi de Brel, Ferré et Brassens, dont il passait souvent les disques à la maison.

À lire également

Comme un avion (Arte) La scène qui a convaincu Agnès Jaoui de faire le film

FADO, FLAMENCO ET SOLO

En 2006, Agnès a sorti son premier album, Canta, où elle chantait exclusivement en espagnol et portugais des airs empruntés au flamenco ou au fado. Un disque qui lui a valu une Victoire de la musique en 2007. Depuis, elle a enregistré deux autres albums en solo, et participé à des disques de reprises de Dick Annegarn et de Boris Vian.

Agnès Jaoui, le goût de l’opéra : s

... Lire la suite sur Télé 7 jours