Dans l'ouvrage "Champions du monde 98 : secrets et pouvoir", à paraître ce jeudi, Noël le Graët, l'actuel président de la FFF, révèle avoir repoussé la candidature de Zinédine Zidane pour le poste de sélectionneur des Bleus au départ de Laurent Blanc en 2012.
© Wikimedia/Raphaël Labbé

Zinédine Zidane voulait les Bleus après le dernier Euro. Si la volonté était bel et bien présente de son côté, elle l’était un peu moins du côté des dirigeants. Voilà ce que dévoile Noël Le Graët, dans l’ouvrage "Champions du monde 98 : secrets et pouvoir" qui paraît ce jeudi aux Editions du Moment et dont les extraits ont été publiés mardi par France Football. Interrogé par les deux auteurs de ce livre, Arnaud Ramsay et Gilles Verdez, le président de la Fédération française de football révèle qu’avant de nommer Didier Deschamps au poste de sélectionneur de l’équipe de France à l’été 2012, il avait reçu la candidature d’un autre ancien champion du monde au lendemain du départ de Laurent Blanc. "Zinédine Zidane aurait aimé diriger les Bleus. C’est clair, il le voulait ! Je l’ai rencontré à sa demande" affirme Noël Le Graët.

"Ce n’était pas le moment"

Dans les extraits, le président de la FFF estime que l’ex-meneur de jeu des Bleus n’était pas encore prêt pour être à la tête de la sélection nationale car il n’avait aucune expérience en tant qu’entraîneur à cette époque : "Ce n’était pas le moment, il avait d’abord besoin de diriger une équipe". Ce refus explique sans doute la rapidité avec laquelle Zidane a ensuite décidé d’accélérer sa reconversion. En 2011, il s’inscrit en master de manager de club sportif professionnel au Centre de droit et d’économie du sport de Limoges et obtient le diplôme en janvier dernier. En 2012, il intègre l’encadrement du centre de formation du Real Madrid durant une saison.

Actuellement adjoint de l’entraîneur italien Carlo Ancelotti au Real Madrid depuis l’été dernier, "Zizou" pourrait bientôt franchir une nouvelle étape. Annoncé récemment à l’AS Monaco et au PSG au poste d’entraîneur la saison prochaine, l’ancien numéro 10 apparaît aussi comme le successeur désigné de Carlo Ancelotti quand le contrat de ce dernier expirera dans deux ans. Le contrat de Didier Deschamps à la tête des Bleus prendra également fin dans deux ans après l’Euro organisé en France. Le Real ou les Bleus ? C’est sans doute en 2016, à 44 ans, que Zinédine Zidane relèvera son premier grand défi d’entraîneur. En tout cas, Ronaldo verrait très bien Zidane en tant que nouveau patron des Bleus à l’avenir ! (Voir la vidéo ci-dessous.)

Voir la vidéo "Préparez-vous, Zidane sera le prochain sélectionneur de l’équipe de France !" selon Ronaldo 

Vidéo : Ronaldo : "Préparez-vous, Zidane sera le prochain sélectionneur de l’équipe de France !"