Plus de 13 millions de documents issus du cabinet Appleby ont permis de révéler des méthodes, qui si elles ne sont pas illégales, repoussent les limites de la moralité. Le scandale des Paradise Papers, met également à jour les pratiques de certaines personnalités françaises.

AFP

L’homme d’affaires Bernard Arnault : quelle maison à Londres ?

Bernard Arnault, propriétaire de LVMH, est l’un des grands noms français cités dans les révélations de ces derniers jours.

Le Monde rapporte ainsi que l’homme d’affaires et ses avocats auraient eu recours à une société offshore,  Bessington Investments Limited, enregistrée sur l’île de Jersey, pour lui permettre de disposer d’une propriété de 4300 mètres carrés au nord de Londres. Valeur estimée du bien : 14 millions d’euros.

Les Paradise Papers révèlent que la personne derrière cette société écran, c’est-à-dire le bénéficiaire, n’est autre que Bernard Arnault.

Publicité
Dans un communiqué de presse dont LCI se fait l’écho, l’homme le plus riche de France assure que cette propriété est "est déclarée aux autorités fiscales françaises comme anglaises et a fait l’objet, depuis son acquisition, du paiement de l’ISF".

 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité