Préoccupé par les prix du logement car ils ne cessent d'augmenter ? Ou, au contraire, vous envisagez d'investir dans une ville qui paye bien ? Petit florilège de métropoles européennes à visiter... Ou à fuir !

Se loger, un éternel casse-tête pour tout individu dont les revenus sont faibles. Un sujet qui n’a d'ailleurs été que très peu abordé lors de la campagne européenne, et qui est pourtant essentiel dans le quotidien des citoyens. 

En France, la loi d’encadrement des loyers, censée remédier à la flambée des prix, est entrée en vigueur à Paris à l'été 2015. Elle a ensuite été étendue à Lille en février 2017. Mais quelques mois plus tard, les tribunaux administratifs des deux villes ont annulé cette disposition. Elle doit faire son retour dans la capitale en juillet, selon les propos de Ian Brossat sur BFMTV et RMC le 14 mai dernier.

Publicité

L’Allemagne n’est pas épargnée par ce phénomène. En effet, les berlinois se plaignent d’une hausse des prix depuis trois ans. Les loyers ont augmentés de 30%. L’un d’eux a confié à France2 avoir vu son loyer passer de 458 euros à 1408 euros entre Noël et le Nouvel An.

Publicité

La capitale allemande bénéficie pourtant d’un encadrement des loyers. En effet, la hausse ne doit pas excéder 10% au changement du bail. Mais des exceptions existent comme les ravalements de façades et des propriétaires n’hésitent pas à en abuser. D’autres villes européennes ne sont également pas protégées contre cette flambée des prix.

Voici les 12 villes européennes où les loyers sont les plus chers, selon une infographie du Figaro.

Publicité