Un homme de 60 ans est soupçonné d'avoir filmé ses locataires Airbnb sous la douche. Interpellé à son domicile, il a été placé en garde à vue ce mercredi 4 avril.
(Illustration)

 

Voyeurisme dans la salle de bain. Un homme d’une soixantaine d’années mettait son appartement du XIVe arrondissement de Paris en location, via la plateforme locative Airbnb. Plusieurs jeunes femmes de nationalité étrangère logeaient chez lui pour leurs études, dans le cadre du programme Erasmus. D’après les informations du Point, le propriétaire avait disposé deux caméras vidéo dont une dans sa douche, afin de filmer discrètement ses locataires. Près de huit victimes de nationalités différentes sont dénombrées, et une plainte a été déposée auprès de la gendarmerie locale.

C'est l'une des victimes elle-même qui a découvert le stratagème. La jeune étudiante a reconnu l'une de ses colocataires sur l’ordinateur du propriétaire, alors qu’il visionnait la vidéo d’une femme dans une salle de bain. Les étudiantes ont attendu que l’homme quitte les lieux pour examiner l’ordinateur en question...

A lire aussi : PHOTOS Location Airbnb : des propriétaires retrouvent leur maison ravagée

Un système d'enregistrement vidéo sous la douche

Après le départ du sexagénaire, les victimes de ce voyeurisme ont découvert avec stupéfaction qu’un dispositif d’enregistrement vidéo avait été installé dans la douche. Le propriétaire de l'appartement les filmait à leur insu. Une source proche de l’affaire a témoigné au Point : "Deux caméras avaient été installées, notamment une dans la douche. Elles ont appelé la police afin de dénoncer ces faits." L'homme, interpellé par les autorités à son domicile, a été placé en garde à vue ce mercredi 4 avril.

Les huit étudiantes, de nationalité coréenne, russe et colombienne, ont toutes déposé plainte au commissariat du XIVe arrondissement de la capitale. 

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.