Une professeure a été arrêtée mercredi dernier par les forces de l’ordre. Elle avait des relations sexuelles avec l’un de ses élèves de 13 ans dans les salles de classe.

Brittany Ann Zamora, enseignante âgée de 27 ans a été arrêtée mercredi dernier à Goodyear, en Arizona aux Etats-Unis, pour avoir eu des relations intimes avec l’un de ses élèves de 13 ans. D’après les informations d’AZ Central, elle serait visée par huit chefs d’inculpation, dont notamment "détournement de mineur", "pédophilie", "transmission de contenus pédopornographiques", "agression sexuelle" et "inconduite sexuelle sur mineur".

Ce sont les parents de l'enfant qui ont donné l'alerte après la découverte de messages sur son téléphone, sur lequel ils avaient installé une application de surveillance. Ils ont tout de suite prévenu le principal du collège qui a lui-même prévenu les autorités. "Les parents doivent être vigilants sur les activités en ligne de leurs enfants. Les applications pour les surveiller et les protéger sont très importantes", a d'ailleurs déclaré la porte-parole de la police locale, Lisa Kutis.

Publicité
Publicité

La jeune femme enseignait en classe de sixième du collège de Las Brisas Academy depuis moins d'un an. Les nombreux messages très explicites mais aussi les photos d'elle entièrement nue dévoilent qu'elle couchait en effet avec son élève mineur dans les salles de classe ou dans sa voiture. Ils auraient d'ailleurs été suppris par un ami du jeune garçon. Selon les dossiers judiciaires, les attouchements sexuels présumés se sont produits entre le 1er février et le 8 mars 2018.

Elle était prête à "quitter son travail" pour amour

Interrogé par la police locale, l’élève mineur a révélé avoir été approché par son enseignante à la sortie de son cours qui lui aurait montré ses sous-vêtements. Selon les informations de Closer, l'enseignante était prête à "quitter son travail pour assumer pleinement l'amour qu'elle porte pour son élève."

Pourtant mariée, la jeune femme de 27 ans a reçu le soutien entier de son mari, qui a "harcelé" le père de l’élève mineur pour qu’il retire sa plainte. Elle a par ailleurs déclaré qu'elle aurait aimé retourner chez elle auprès de son mari, ce qui lui a été refusé.

Pour l'heure, l'enseignante est incarcérée de manière préventive, et sa caution a été fixée à 250 000 dollars. La jeune femme n'a pas encore annoncé avoir fait appel à un avocat et ne s'est pas encore prononcée sur la nature de sa plaidoirie. D'après AZ Central, Brittany Ann Zamora passera devant la cour le 29 mars prochain, à 8h30 du matin.