Ecouter l'article :

Sur la plage du Veillat, à Saint-Raphaël (Var), des baigneurs sont attaqués au niveau des jambes depuis plusieurs semaines. Il s'agirait d'un poisson…
Var : des poissons mordent les chevilles des baigneursCreative Commons

Une surprise désagréable pour les baigneurs. Depuis plusieurs semaines, ils sont nombreux à avoir ressenti une morsure vive et furtive sur la plage du Veillat, à Saint-Raphaël dans le Var. "Une morsure peu profonde, mais avec parfois un écoulement de sang", précise Nice-Matin. De plus, quatre personnes âgées se sont rendues au poste de secours après avoir subi cette attaque. Parmi elles, un homme souffrant de varices, qui a été "agressé" près du rivage. Par deux fois il s'est présenté au poste de secours avec un écoulement sanguin assez important. Le tout accentué par son traitement médical anticoagulant.

Par mesure de précaution, il a été transporté à l'hôpital Bonnet comme les trois autres individus. À l'instar de ces quatre personnes âgées, d'autres baigneurs ont également constaté ce phénomène. "On sent la morsure et ça s'accroche à la jambe moins d'une demi-seconde. Ça m'est arrivé à plusieurs reprises, mais sans provoquer de saignement", souligne Marie-Paule, visiteuse assidue de cette plage. Les maîtres nageurs sauveteurs (MNS) se sont donc penchés sur la cause de ces morsures qui se multiplient.

"Il se peut que ce soit un baliste"

Ils ont ainsi découvert que "l'attaque" avait toujours lieu au même endroit : près du rivage, là où l'eau arrive aux cuisses des baigneurs et à proximité des veines de la jambe. "C'est une toute petite entaille, mais la peau fine des personnes âgées est plus fragile", souligne un MNS auprès du quotidien régional. De plus, la nature de l'animal demeure un mystère pour de nombreuses personnes. "Des poissons qui mordent au bord de l'eau ? Ça alors, vous m'en apprenez une belle", s'exclame un pêcheur de Saint-Raphaël en ajoutant : "Si c'était dans le sable, on aurait pu dire un rason. Mais vu que ça agit à hauteur du mollet, ce n'est pas ça".

La piste du sar a été avancée, mais aussitôt écartée puisque ce ne sont pas des poissons d'attaque, sauf s'ils ont quelque chose à défendre (ce qui semble peu probable au bord de l'eau). "Il se peut que ce soit un baliste. C'est une espèce très territoriale et présente en Méditerranée. S'il a frayé à cet endroit, il peut se sentir menacé par la présence humaine et mordre", suppute Olivier Bardoux, pêcheur local et ex-chasseur sous-marin de haut niveau, auprès de Nice-Matin. Pour l'heure, le mystère reste entier. La municipalité compte bien poursuivre son enquête.

Vidéo : Noyade : les bons gestes pour prévenir les risques

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.