Dans la ville de Châteaubriand, un individu a tenté de voler une boulangère sans succès. Cette dernière lui a proposé un emploi en retour.
Loire-Atlantique : Une boulangère souhaite embaucher son cambrioleur IllustrationIstock

Tout le monde a le droit à une seconde chance. C'est ce que semble vouloir appliquer Audrey Aubinais, une boulangère de Châteaubriant après avoir subi une tentative de vol, informe Ouest France. En effet, dans la nuit du 3 au 4 juin 2020, un individu s'est infiltré dans sa boulangerie pour tenter de braquer le distributeur à baguettes en vain. Malgré cette mésaventure, la gérante n'a pas perdu son sens de l'humour pour autant, et a publié un message sur Facebook pour partager cette anecdote.

Elle explique notamment qu'un jeune "ganté et cagoulé (sans doute parce qu'il faisait très froid)" a cassé sa machine en essayant de la fracturer. Audrey Aubinais a pu le décrire grâce à une caméra de surveillance. La boulangère a donc dû faire réparer son distributeur de pain pour un coût total d'environ 200 euros. Peu après, elle a décidé de poster un second message à ce sujet sur son compte Facebook, le 12 juin 2020.

Une offre d'emploi

Beaucoup auraient pu s'attendre à un texte rempli de colère, mais il n'en est rien. La gérante a plutôt opté pour un message avenant à l'égard du "jeune désœuvré qui a tenté de braquer la machine à baguettes" :

"Pour te sortir du mauvais chemin dans lequel tu as l'air de t'être engouffré, nous te proposons du travail. Nous sommes à la recherche d'un jeune apprenti en boulangerie. Ça résoudra tes problèmes de 'besoin de liquidités' car tu auras un salaire que tu auras gagné à la sueur de ton front et dont évidemment tu seras fier"

Une annonce étonnante, faite avec énormément de recul. Nul ne sait encore si l'individu en question s'est présenté pour le poste.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.