Ecouter l'article :

"Tant qu'on n'a pas un traitement" pour guérir du nouveau coronavirus, le port du masque devrait rester obligatoire dans les transports en commun, estime la ministre Elisabeth Borne. La mesure devrait donc durer… Voici pourquoi.
Transports : va-t-on devoir porter obligatoirement un masque jusqu’en 2021 ?AFP

Il va falloir s’y habituer. Le port du masque dans les transports en commun, obligatoire depuis le 11 mai dernier, est amené à durer. En effet, selon la ministre chargée des Transports, la mesure doit se prolonger jusqu’à ce qu’un traitement pour le Covid-19 soit trouvé. "Je n'ai pas de doute qu'il faudra maintenir le port du masque obligatoire dans les transports en commun (...) tant qu'on n'a pas un traitement ou un vaccin", a déclaré Elisabeth Borne, ce mercredi 27 mai sur BFMTV.

Transports : des règles strictes

"On a des règles qui sont très strictes, il y a beaucoup de distribution de gel hydroalcoolique dans les transports en commun", a-t-elle ajouté. "Il y a des marquages au sol pour que les gens se tiennent à distance et puis il y a des masques (...)", a-t-elle indiqué, précisant que cette question allait "être abordée en conseil de Défense demain".

Jusqu’à quand la mesure pourrait-elle alors s’appliquer ?

Si l'OMS (Organisation mondiale de la santé) recense à ce jour plus de 100 projets de vaccins (dont 10 en essais cliniques), espérer un vaccin dans un délai proche est illusoire. "Sur un vaccin qui a fait ses preuves, ce ne sera certainement pas cette année, mais à partir peut-être de l'été ou de l'automne 2021", a assuré le Pr Cole, directeur de l'Institut Pasteur. "Il y a beaucoup d'inconnues et d'aléas", a-t-il concédé.

Pour rappel, depuis le 11 mai dernier, date du déconfinement, le port du masque est obligatoire dans les transports en commun pour l’ensemble des passagers, dès 11 ans. Les contrevenants sont passibles d'une amende de 135 euros.

 

 

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Masque de protection : comment bien le mettre ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.