Pour son tout premier numéro sorti après l’attentat dont il a été victime, Charlie Hebdo a décidé de tenir tête aux terroristes en publiant une nouvelle caricature du prophète Mahomet.

©Une Charlie Hebdo

Charlie Hebdo ne se laissera pas intimider. Attaqué mercredi par deux terroristes qui ont fait feu dans ses locaux, tuant 12 personnes, l’hebdomadaire sortira mercredi son premier numéro depuis le drame. Et alors que sa Une a d’ores et déjà été dévoilée, le ton de ce numéro semble donné : le journal tiendra tête à ceux qui lui veulent du mal. Sur l’image on peut en effet voir une nouvelle caricature du prophète Mahomet, une larme à l’œil et tenant une pancarte sur laquelle il est écrit "Je suis Charlie". Au-dessus, apparaît le message "Tout est pardonné". Le dessin est signé Luz.

Un véritable pied-de-nez à tous ceux qui dénoncent les caricatures religieuses, et notamment de l’islam. "On ne cédera pas, sinon tout ça n’aura pas eu de sens. L’état d’esprit Je suis Charlie, cela veut dire aussi le droit au blasphème", a souligné l’avocat de l’hebdomadaire, Richard Malka. Rappelant que Charlie Hebdo "s’en est pris bien moins à l’islam qu’au christianisme", il a ajouté que ce n’est "pas un journal violent mais irrévérencieux".

Une demande très forteTrès attendu, le numéro 1178 de Charlie Hebdo sera donc en kiosques mercredi 14 janvier, soit une semaine après l’attentat dont il a été victime. Face au retentissement qu’a eu ce drame en France et à l’étranger, le journal sera tiré à 3 millions d’exemplaires. Il sera par ailleurs traduit dans 16 langues et vendu dans 25 pays. Des chiffres impressionnants quand on se souvient qu’il y a quelques jours encore, il se vendait à peine à 60 000 exemplaires.

Publicité
Des numéros ont d’ores et déjà été réservés chez certains points de ventes et en province, des vendeurs qui d’ordinaire ne vendaient que deux numéros ont demandé à en recevoir des dizaines. Les points de vente seront livrés quotidiennement, du 14 au 19 janvier inclus, et le numéro restera en vente pendant huit semaines.

Des dessins inédits ?

La parution de ce numéro a notamment été rendue possible par le courage de sa rédaction qui n’a pas eu peur et a décidé de continuer à travailler. Mais aussi par la générosité de Libération qui a accueilli l’équipe dans ses locaux et lui a fourni le matériel nécessaire. On ignore encore quel sera le contenu de ce numéro. "C’est la tête tendre de Charlie", a toutefois prévenu Laurent Joffrin, le directeur du journal. De son côté BFM TV croit savoir que ce numéro sera "normal". En d'autres termes, qu'il ne s’agira pas d’une nécrologie. Des dessins inédits, peut-être même posthumes, pourraient également s’y trouver.

Vidéo sur le même thème - Prochain numéro de Charlie Hebdo "rendre hommage sans rendre hommage"

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité