Alors que Thomas Pesquet s'envoler ce vendredi 23 avril pour la Station spatiale internationale, il a confié combien ce métier "n'est pas idéal pour la famille". L'astronaute a révélé pourquoi il a choisi pour le moment de ne pas avoir d'enfant avec sa compagne.
 Thomas Pesquet : l'astronaute révèle pourquoi il n'a pas encore eu d'enfant avec sa compagneAFP

Astronaute "n'est pas un métier idéal pour la famille".Thomas Pesquet doit décoller ce vendredi 23 avril à 11h49, heure de Paris, pour rejoindre la Station spatiale internationale. Il s'agira de son deuxième séjour de six mois à bord de l'ISS, après un premier voyage en 2016/2017. Il s'éloigne donc pour la deuxième fois pendant de longs mois de sa famille, et notamment de sa compagne Anne Motet. Une vie compliquée pour les proches de l'astronaute de 43 ans, qui sont forcés de "s'accomoder" de cette vie extraordinaire. Dans l'édition Week-End du Parisien, Thomas Pesquet a d'ailleurs confié pourquoi il avait choisi pour l'instant de ne pas avoir d'enfant. "Ce n’est pas un métier idéal pour la famille", reconnaît-t-il dans le journal.

"On n’a jamais eu tellement le temps, ni l’envie"

En effet, il précise qu'être "astronaute est une passion dévorante". "Je travaille toute la journée et le soir aussi. Le week-end, je fais du sport, ce qui fait aussi un peu partie du job. C’est un métier qui contamine tout. On se laisse facilement absorber et la famille passe alors en second, malheureusement", explique Thomas Pesquet au Parisien. Concernant son choix de ne pas avoir encore fondé de famille à 43 ans, l'astronaute précise qu'il ne s'agit pas d'un sacrifice fait pour son métier, mais d'"un choix de couple". "On n’a jamais eu tellement le temps, ni l’envie irrépressible d’en avoir", précise-t-il. Malgré tout, Thomas Pesquet assure qu'avec ce métier si prenant, "il faut essayer d’en profiter à fond (de la famille) entre les missions et dégager du temps pour ses proches, sinon, les liens se distendent".

Après cette "parenthèse avec de nouveaux amis, de nouveaux paysage", l'astronaute confie qu'"au bout d'un moment on a envie de retrouver sa vie normale, sa chambre, ses parents... de revenir sur sa planète". Il faut dire que sa vie de couple à distance particulière fonctionne bien pour l'instant. Sa compagne Anne Mottet a également un emploi du temps très chargé et une vie professionnelle très prenante. Vivant à Rome, en Italie, elle est ingénieure diplômée et travaille pour l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture et est chargé des politiques d'élevage. Un métier dont est très fier Thomas Pesquet. Interrogé par Libération en 2016, il confiait son admiration à propos de celle qui "travaille à sauver le monde, développe des cultures résistant aux changements climatiques". On en apprend plus ce couple "indépendant et passionné". Dotée d’un diplôme d’ingénieur polytechnique, elle a rédigé une thèse sur le "phénomène d'abandon des terres agricoles en montagne" selon La Dépêche.

Pendant la préparation de sa première mission, Thomas Pesquet ne voyait sa compagne que tous les quinze jours selon Femme Actuelle, ce qui n'a pas empêché son couple de perdurer depuis des années. On voyait d'ailleurs sur les réseaux sociaux de l'astronaute les viso-conférences qu'il entretenait avec sa compagne. Il pouvait alors la joindre une fois par semaine. L'astronaute avait emporté avec lui un collier de sa dulcinée, mais avait reconnu qu'elle était ce qui lui manquait le plus dans l'espace. 

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.