Le fils du ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a été mis en examen samedi pour faux et usage de faux. Les enquêteurs s'interrogent sur le train de vie de ce passionné de casinos.  

Thomas Fabius a été mis en examen samedi pour faux et usage de faux, selon une source judiciaire, citée par l'AFP. Vendredi, le fils du ministre des Affaires étrangères avait été entendu pendant plusieurs heures par un juge d'instruction, en vue d'une éventuelle mise en examen dans le cadre d'une enquête pour faux, escroquerie et blanchiment.

Les magistrats du pôle financier, René Cros et Roger Le Loire, s'intéressent notamment à d'importants mouvements de fonds qui pourraient avoir transité sur ses comptes ainsi qu'aux conditions d'acquisition en 2012 d'un appartement de près de 300 m2, en plein coeur de Paris, d'une valeur de 7 millions d'euros. 

Plusieurs millions dépensés dans des casinos américains 

Thomas Fabius avait déjà été placé en garde à vue en décembre à Nanterre, dans les Hauts-de-Seine, dans le cadre d’une enquête pour faux, escroquerie et blanchiment. "Une information judiciaire avait été ouverte en 2013 pour éclaircir d'importants mouvements de fonds qui pourraient avoir transité par les comptes de Thomas Fabius, client assidu des casinos", rappelle LePoint.fr.

Publicité
Ses précédents avec la justice sont connus. Le fils du ministre des Affaires étrangères était déjà soupçonné d’avoir dépensé plusieurs millions de dollars dans des casinos à Las Vegas au mois d'octobre, en fournissant des chèques sans provision aux établissements américains. Il est visé par un mandat d'arrêt au Nevada. 

En vidéo sur le même thème : Thomas Fabius entendu par un juge dans une enquête pour blanchiment, faux et escroquerie 


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité