Une alerte à la bombe a été déclenchée ce mardi à 8h20 aux alentours de Saint-Etienne. Les démineurs ont découvert qu'il s'agissait en réalité d'un poisson d'avril.
©AFP Illustration

Mardi matin, le service de déminage a été mobilisé pour désamorcer un paquet suspect. Les spécialistes ont alors découvert un poisson d’avril dans le paquet…

Tout laissait pourtant penser qu’il s’agissait réellement d’explosif puisque le sac contenait une bouteille de gaz de 13 Kg, un réveil, des fils électriques, des bâtonnets, et... un poisson d'avril. L'alerte avait été donnée dès la découverte du colis suspect devant la porte d'un restaurant, au niveau d'un rond-point desservant Saint-Etienne. L’unité de déminage de la police, basée dans la région lyonnaise, est intervenue rapidement après la découverte. La circulation piétonne et automobile de la zone a été neutralisée par mesure de précaution.

Espérons que les démineurs Stéphanois ont eu le sens de l’humour lors du canular. Le parquet, lui, en revanche, n’a pas vraiment goûté à la plaisanterie : "Nous allons mettre un point d'honneur à identifier et traduire en justice les auteurs de ce canular de mauvais goût qui représente un coût pour la collectivité et mobilise des moyens opérationnels qui ont d'autres priorités", a assuré le procureur de la République de Saint-Etienne.

Les auteurs de ce canular s’exposent à des peines de deux ans de prison et de 30 000 euros d’amende. 

"Rira bien qui rira le dernier" dit le dicton…

Vidéo sur le même thème : fausse alerte à la bombe à oslo

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.