Naïveté et imprudence ne font pas bon ménage. Certains malfrats pourraient en effet abuser de votre confiance. C'est ce qui est arrivé à un homme souhaitant acheter un restaurant à Paris. Il a perdu 195 000 euros ! Explications.
Rip-deal : quelle est cette arnaque qui pourrait vous faire perdre très gros ?IllustrationIstock

L’affaire remonte à janvier 2019. Comme le relate Le Parisien, un Allemand venu en France pour acquérir un restaurant a été victime d’une arnaque, nommée le rip-deal. Cette escroquerie, qui se traduit par "transaction pourrie" en français, se fonde sur l’abus de confiance.

Arnaque au rip-deal : un mécanisme bien ficelé

Un acheteur ou un vendeur amadoue sa proie (souvent étrangère) en affirmant vouloir effectuer la transaction. Afin de le mettre en confiance, le rendez-vous se déroule très souvent dans un hôtel de luxe. Pour échapper au fisc, il lui propose cependant de régler une partie de la somme en liquide. L’escroc tente ensuite d’échanger les devises étrangères (les francs suisses par exemple) contre des euros. Si elle accepte le deal, la personne dupée, ne se doutant de rien, repart alors avec de faux billets.

Cette méthode, simple mais efficace, a fait perdre beaucoup d’argent à cet Allemand. Celui à qui l'on a promis de visiter le restaurant convoité très rapidement, a en effet réuni 195 000 euros en petites coupures (certainement dans une autre devise). Ces interlocuteurs, qui ne semblent être que des intermédiaires, lui suggèrent cependant, pour plus de "discrétion", de prévoir plutôt des grosses coupures, afin de finaliser l’achat.

De leur côté, ils font semblant de transporter de grosses coupures pour l’inciter à l'échange, au sein de l’hôtel l’Hyatt Regency, à Roissy. Si la victime à demander à voir deux liasses de billets de 500 euros pour s’assurer de leur véracité, il ne se rend compte que bien trop tard que le sac qu’on lui a remis contient majoritairement de faux billets estampillés "Spécimen holden poker". Bien qu’il soit revenu sur ses pas, il n’a pas pu retrouver ses arnaqueurs. L’affaire n’a été jugée que deux ans plus tard, ce mardi 16 février.

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Vidéo : Arnaque : gare aux "brouteurs" qui tentent de vous piéger

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.