Selon une étude de l'Ifop pour Diogène France publiée dans Le Parisien, les Français n'ont pas tous une hygiène irréprochable. Seuls trois Français sur quatre (76 %) se lavent tous les jours, une observation qui concerne surtout les hommes.

Les femmes seraient-elles plus propres que les hommes ? Une étude de l'Ifop pour Diogène France, dévoilée par Le Parisien, semble le démontrer, notamment en ce qui concerne la toilette quotidienne. Sur ce point, les femmes font beaucoup plus attention : 81% des Françaises affirment procéder à une toilette complète une fois par jour contre 71 % pour les hommes. En tout, trois Français sur quatre (76%) procèdent à une toilette complète au quotidien. Dans le détail, seulement 57 % des 65 ans et plus de la gent masculine se lavent tous les jours. Les séniors, mais aussi les chômeurs et les personnes isolées, sont les plus touchés.

Quand les Français se lavent-ils les mains ?

Autre constat, seulement 68 % des hommes se lavent les mains après être allés aux toilettes, contre 75 % chez les femmes, indique l'étude. Une observation plutôt inquiétante quand on connaît la vague de cas de coronavirus-covid 19 qui sévit un peu partout dans le monde. Alors que la maladie se développe toujours plus, l’Ifop dévoile aussi que 31 % des hommes se lavent les mains après avoir pris les transports en commun, contre 42 % des femmes, soit moins d'un tiers des Français. Le réflexe n'est pas non plus acquis avant de passer à table pour de nombreuses personnes : seulement 49% des Français se lavent les mains avant de manger. C'est tout de même 10 points de plus qu'il y a 26 ans. Selon cette étude, l'isolement géographique ou social entre aussi en compte. Les ruraux (59%) et les chômeurs (60%) seraient touchés davantage par le manque d'hygiène. Comme l'explique Le Point, les chômeurs seraient également concernés. 

Sur le plan vestimentaire, là encore nous ne sommes pas exempt de tout reproche, notamment concernant les sous-vêtements. Si 94 % des femmes changent tous les jours de sous-vêtements, les hommes se révèlent très peu assidus sur le sujet. D'après l'étude, à peine un Français sur trois en change quotidiennement, soit 73 %. Comme l'explique Le Parisien, ce laisser-aller est un peu plus important chez les hommes célibataires, qui sont seulement 71% à changer de sous-vêtements quotidiennement. 

Comme l'explique l'Ifop sur Twitter, la fréquence de changement des sous-vêtements dépend aussi de l'électorat. Les électeurs de François Fillon (56%) sont ceux qui changent le moins souvent de sous-vêtements. Chez les électeurs d'Emmanuel Macron ils sont 72%, 78% chez ceux de Jean-Luc Mélenchon, 80% chez ceux qui votent pour Marine Le Pen et enfin 87% chez ceux de Benoît Hamon.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.