Un professeur de mathématique de 31 ans est jugé à partir de ce lundi pour avoir entretenu une relation avec une de ses élèves, de 17 ans sa cadette. La mère de la jeune fille a témoigné.

Depuis ce lundi, un professeur de mathématique est jugé à Fontainebleau, pour "corruption de mineur de moins de 15 ans" et "atteinte sexuelle sur mineur de moins 15 ans". Il est actuellement suspendu de ses fonctions. Il est accusé d'avoir entretenu une liaison avec une de ses élèves âgée de 14 ans, il a lui-même 31 ans. 

La mère de la collégienne a réagi en amont de l'ouverture du procès, sur Europe 1, expliquant qu'après avoir cru à une histoire d'amour, sa fille a commencé à paniquer. "Aujourd'hui, ma fille n'est pas bien. Elle a ouvert les yeux, et elle se sent trahie, salie. C'était son premier amour, son grand amour. Et elle se rend compte que ça a été beaucoup trop vite pour elle. Quand elle voit ce qu'elle a fait, elle me dit 'Mais ce n'est pas moi, maman… Ce n'est pas moi'", a-t-elle confié.

Une relation de plusieurs mois

C'est en Seine-et-Marne que l'histoire a commencé en février dernier avant de se terminer en juin. L'enseignant avait, selon Europe 1, des comportements parfois très insistants auprès de l'adolescente. Il lui offrait de nombreux cadeaux, comme des fleurs, du maquillage, des bijoux ou encore des téléphones pour qu'ils communiquent sans que ses parents le découvrent. "Il dormait des nuits entières en bas de chez moi. Il la poursuivait partout, il ne supportait pas qu'elle ait une vie en dehors de lui", a également raconté la mère de la jeune fille.

Publicité
Le beau-père de la jeune fille a fini par découvrir l'identité du professeur. Après que les deux hommes en soient venus aux mains, l'enseignant a été emmené aux commissariat par le beau-père qui sera également jugé, pour violences et séquestration.

Vidéo : 13 ou 15 ans ? Le gouvernement planche sur un âge minimum du consentement sexuel

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité