Ophélie Winter serait ruinée et dormirait dans sa voiture. Retour sur cette rumeur et sur le parcours de la chanteuse en vogue dans les années 1990.
AFP

Consternation pour les fans des années 90. Ce vendredi 20 septembre, Public révèle qu'Ophélie Winter serait "en très grande difficulté financière". Si l'article n'est plus disponible sur le site, la couverture du dernier numéro du magazine affiche des photos peu flatteuses de la star et titre : "Ruinée, elle dort dans sa voiture". 

La veille, sur le plateau de Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna et ses chroniqueurs ont également discuté de ces révélations en y ajoutant leur grain de sel.

"Elle était à Dubai avec un fiancé. Elle a dû rentrer de Dubai précipitemment, je crois qu'ils se sont engueulés, elle est restée dans un petit hôtel à Paris pendant plusieurs jours et n'a pas pu payer le reste de l'hôtel, donc elle dort dans sa voiture qui est une petite Smart, en plus elle dort dans le 8e quand même, qui est un des quartiers chics de Paris" a déclaré Bernard Montiel.  

Plutôt discrète ces dernières années, la chanteuse a connu une traversée du désert après ses succès des années 90. 

Le single "Dieu m'a donné la foi" propulse sa carrière

De son vrai nom Ophélie Kleerekoper, Ophélie Winter est née à Boulogne-Billancourt le 20 février 1974. Elle est la fille de David Alexander Winter, un célèbre chanteur hollandais, et de Cathy Kleerekoper, ancien mannequin. Comme ses parents, elle deviendra et chanteuse et mannequin. Deux ans après sa naissance, et le divorce de ses parents, elle a quitté les Pays-Bas pour venir vivre en France avec sa mère et son frère tandis que son père s'exilait aux Etats-Unis.

Très vite, Ophélie Winter se passionne pour la musique et à seulement 10 ans, elle se fait remarquer par un producteur qui lui fait enregistrer des chansons pour enfants, qui seront un échec commercial. A partir des années 1990, la jeune femme se lance dans le mannequinat tout en faisant ses débuts à la télévision sur M6, où elle présente des émissions musicales comme Dance Machine ou encore Hit Machine

C'est en 1995 que la chanteuse, dont les précédents titres ont connu des fortunes diverses, connaît le succès grâce à son titre phare Dieu m'a donné la foi, qui s'est vendu à plus de 500 000 exemplaires. S on premier album, No Soucy, est lui certifié disque de platine. Portée par le succès, Ophélie Winter sort trois autres albums, Privacy (1998), Explicit Lyrics (2002) et Resurrection (2009). Entre-temps, elle s'essaye également au cinéma dans Hommes femmes mode d'emploi de Claude Lelouch ou encore Tout doit disparaître de Philippe Muyl.

Vidéo : TPMP : Ophélie Winter dans DALS : "c'était une tannée !"

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités people,
en vous abonnant à la newsletter FemmesPlus.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.