Un sud-africain de 28 ans a été déclaré mort après un accident alors qu'il était encore vivant. Lorsque sa famille est venue chercher son corps à la morgue, deux jours plus tard, il a été envoyé à l'hôpital pour être sauvé. En vain.
© CC/Wikimedia Commons / Illustration

Un soir qu'il se baladait avec son ami la semaine dernière, à Kwa-Mashu en Afrique du Sud, un certain Msizi Mkhize a été heurté par une voiture. L'homme de 28 ans a été déclaré mort sur place, et son corps a été amené à la morgue et placé dans un compartiment réfrigéré. Malheureusement, la victime... était encore vivante !

Deux jours plus tard, sa famille est venue récupérer son cadavre pour les funérailles. "Nous sommes arrivés à 8 heures pour faire les papiers et voir le corps de mon enfant, a raconté le père de Msizi Mkhize au Daily News. Il était 12 heures passées quand un employé a dit aux docteurs que mon fils était en vie". Aussitôt, l'équipe s'est empressée d'emmener le jeune homme à l'hôpital le plus proche.

À lire aussi –Il tombe sur le cadavre d'une femme morte... il y a 40 ans !

"C'est difficile et inquiétant pour notre famille"

Après cinq heures passées entre les mains des médecins, Msizi Mkhize est finalement décédé. Sa famille demande une enquête. Son père a admis au Daily News  qu'il "n'a(vait) pas de mots pour exprimer ce qu('il) ressen(tait)". Sa sœur, quant à elle, a assuré vouloir "savoir qui l’a déclaré mort. Cette personne est-elle assez expérimentée pour prendre des décisions dans de telles situations ?" Elle a ajouté : "C'est difficile et inquiétant pour notre famille, de savoir que notre frère, notre fils a passé la nuit dans la morgue".

Le médecin qui a assisté à la tentative de réanimation de la victime, Dr Rishigen Viranna, a indiqué que le concept de "Golden Hour" ("heure d'or") n'avait pas été respecté. Il s'agit de l'heure suivant le traumatisme du patient, celle pendant laquelle "il a les meilleures chances de s’en sortir".

Vidéo sur le même thème – Au Kenya, un mort-vivant rentre à la maison

Vidéo : Au Kenya, un mort-vivant rentre à la maison

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.