Vous avez sûrement remarqué l'absence de plusieurs chaînes de télévision depuis jeudi, près de 6 millions de personnes sont concernées. Il se trouve que cette surpression est le fruit d'un litige, en voici les raisons.
IllustrationIstock

Privés de certaines chaînes : une dispute avec Free

Dites au revoir à BFMTV, RMC Découverte, RMC Story et BFM Business. Si vous êtes un abonné Freebox TV, ces chaines ont disparu de vos écrans et ne sont disponibles que via la TNT. Jeudi, dans un communiqué de presse, Altice France, le détenteur du groupe NextRadioTV, a annoncé que ses chaînes ne seront plus diffusées sur Free. Cette suppression résulte d’une mésentente entre les deux anciens partenaires.

"Malgré notre position d’ouverture et la prolongation de la période de discussions, Free a refusé de négocier un accord de distribution des chaînes et services associés de BFTMTV", peut-on lire dans le communiqué.

A ce jour, les canaux télévisés, ainsi que les services qui y sont associés, ne sont plus "officiellement, légalement, et contractuellement" mis à disposition sur le Freebox, explique Altice France. Jeudi, Free avait d’ores et déjà cessé la diffusion de BFM Business et supprimé le replay de toutes les chaînes. Aujourd’hui, aucune d’entre elles n’apparaît sur la liste de chaînes. A noter que 6,4 millions d’abonnés sont concernés, selon Le Figaro.

Privés de certaines chaînes : Altice demande 5 millions d’euros à Free

"Free, après avoir signé des accords avec le groupe TF1 et avec le groupe M6, adopte une position discriminatoire injustifiable à l’égard de BFMTV", dénonce le communiqué d’Altice.

Le groupe, détenteur de NextRadioTV, demande à Free une rétribution pour ses quatre chaînes et les services qui y sont associés, relate Le Figaro. Le montant réclamé s’élève à 5 millions d’euros, et le Conseil de l’Audiovisuel a été saisi lundi dernier afin qu’une solution soit trouvée.

"Nous avons demandé à discuter depuis neuf mois maintenant. Nous sommes ouverts à la discussion. Si Free était de bonne foi, il aurait fait une contre-proposition. Mais nous n'avons jamais obtenu de réponse", a récemment expliqué Alain Weill, le PDG d’Altice France au Figaro.

VidéoSFR, Free et Bouygues augmentent leurs prix 

Vidéo : SFR, Free et Bouygues augmentent leurs prix

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.