Le dernier procès en appel du tueur en série Francis Heaulme, jugé en appel pour le double meurtre de Montigny-lès-Metz (Moselle), se tiendra cette année. Planet.fr vous donne les clefs pour comprendre la personnalité du principal accusé. 
©AFP (Illustration)AFP

© AFP

La justice va tenter une nouvelle fois de faire la lumière sur le double meurtre de Montigny-lès-Metz (Moselle) le 28 septembre 1986. Après avoir été reconnu coupable au printemps dernier et condamné à la réclusion criminelle à perpétuité en première instance, Francis Haulme devra être jugé en appel. Il s’agit du dernier procès de cette affaire qui remonte à 31 ans. Avant lui, Patrick Dils a été condamné deux fois avant d’être définitivement acquitté en 2002. Le dernier procès en appel aura lieu cette année à une date encore inconnue. 

Planet.fr fait le point sur ce qu’il faut savoir sur le "routard du crime".

Une enfance difficileFrancis Heaulme est né le 25 février 1959 à Metz, il y a 58 ans. Il a grandi dans une famille modeste. Fils d’un électricien alcoolique et d’une mère qu'il adore, il souffre du "syndrome de Klinefelter", une anomalie génétique qui se traduit par la présence d’un gène sexuel X (féminin) supplémentaire. Il a été exempté de service militaire en raison de complications psychiatriques et a régulièrement été renvoyé de son travail à cause de son alcoolisme.

Décès de sa mèreIl qualifiait sa mère, décédée en 1984, de "sainte". "Le jour où elle est morte, ça a fait boum dans ma tête" a t-il déclaré lors d'une déposition. Sa série de crime a commencé moins de trois semaines plus tard.

Début des crimesFrancis Heaulme a commencé son voyage meurtrier à 26 ans. Il a assassiné sans distinction des hommes, des femmes, des vieux, des jeunes, et même un enfant. "Mon style, c'est l'Opinel, et j'étrangle à mains nues" a t-il déclaré devant la cour durant le troisième procès de Patrick Dils, à Lyon, en 2002. La folie meurtrière du "routard du crime" a  pris fin en 1992 lorsqu’il a été arrêté par le gendarme Jean-François Abgrall.

Affaire dans lesquelles il a été condamné

Francis Heaulme a été condamné à sept reprises, dont deux fois à perpétuté, pour neuf meurtres. Le tueur est en prison depuis 1992.- Meutre de Lyonnelle Gineste (17 ans) en 1984 à Montauville.- Meutre Annick Maurice (26 ans) en 1986, près de Metz. - Double meurtre de Ghislaine Ponsard (61 ans) et Georgette Manesse (86 ans) en 1988.- Meurtre de Joris Viville (8 ans) à Port-Grimaud en 1989.- Meutre de Laurence Guillaume (14 ans), Metz.- Meutre d’Aline Peres (49 ans) à Brest en 1989.- Meurtre de Sylvie Rossi, (30 ans) en 1989 près de Reims.- Meurtre de Jean Rémy (65 ans) en 1992 à Boulogne-sur-Mer.

"Le routard du crime" devra être jugé en appel pour le meurtre de deux garçons de 8 ans à Montigny-lès-Metz (Moselle), le 28 septembre 1986. Comme a son habitude, Francis Heaulme nie les faits reprochés, mais a reconnu à plusieurs reprises avoir été sur place le jour du meurtre et avoir aperçu les enfants vivants, puis morts.

En vidéo sur le même thème : Perpétuité pour Francis Heaulme

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Il vient avec un clown à son entretien de licenciement