Le tribunal correctionnel de Tarbes (Hautes-Pyrénées) a condamné mardi à deux de prison avec sursis un prêtre de Lourdes accusé d'agressions sexuelles commises sur l'un de ses enfants de chœur.
(Illustration)

Prison avec sursis. Accusé de violences sexuelles sur l’un des enfants de chœur de sa paroisse, un prêtre de Lourdes (Hautes-Pyrénées) a été condamné mardi à deux ans de prison avec sursis. Agé de 78 ans, l’ecclésiastique a été reconnu coupable des faits qui lui étaient reprochés par le tribunal correctionnel de Tarbes. La justice lui a également interdit toute activité au contact d’enfants. Une sanction qui va au-delà des réquisitions du Parquet, lequel demandait cette même interdiction assortie d’un an de prison avec sursis seulement.

Une autre plainte avait été déposée en 1994Les agressions commises par le prêtre remontent à 2010. Cette année-là, l’homme d’église aurait à plusieurs reprises contraint le jeune garçon à baisser son pantalon afin de le masturber. Les faits se seraient déroulés sur une période de 5 mois, au presbytère de l’église paroissiale de Lourdes et dans la maison du prêtre, près de Sanctuaires où il officiait également, précise La Dépêche. L’ecclésiastique lui aurait également offert des cadeaux. L’enquête ouverte suite à la plainte déposée par la jeune victime, élève dans un collège catholique de la ville, a par ailleurs fait ressurgir une plainte déposée en 1994 par un autre enfant pour attouchements sexuels et qui a ensuite été classée sans suite.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :