Après deux arrêtés anti-Linky rendus par la même municipalité, Enedis a décidé de s'attaquer au village concerné. Le groupe ne l'entend en effet pas de cette oreille...

Les compteurs Linky ne sont pas les bienvenus à Saint-Caprise-de-Lalande (Dordogne). Ce qui, visiblement, exaspère Enedis.

En effet, le village a pris des arrêtés municipaux pour ne pas mettre en place ces appareils, soupçonnés d'être nocifs pour la santé. Les habitants soutiennent Laurent Peréa, le maire de la ville.

"C'est impensable de dépenser des millions d'euros pour obliger les gens à installer Linky, alors que les actuels compteurs sont en parfait état de fonctionnement", a-t-il d'ailleurs déclaré au micro de France Bleu.

Une décision qui a conduit Enedis a attaquer la commune pour refus d'installer les compteurs Linky devant le tribunal administratif de Bordeaux, indique Sud Ouest.  La pose du compteur est prévue à partir du mois de septembre 2019, 

Linky : le premier arrêté contre la pose de ces compteurs date de 2015

En 2015, la municipalité avait déjà rendu un arrêté contre la pose de ces appareils. À l'époque, les autorités invoquaient la dangerosité supposée de cette technologie sur la santé des habitants. Une décision renouvelée en juin 2018, qui a poussé Enedis a attaquer le village en justice.

"Un tiers de la clientèle est déjà équipé en Dordogne, c'est important. On fait la mission qui nous est confiée. Actuellement c'est une réussite, ça se passe globalement bien en Dordogne", annonce Xavier Salon, directeur de communication auprès d'Enedis Aquitaine Nord, au média régional. 

De plus, insiste le groupe, leurs installations respecteraient la réglementation, particulièrement au regard des objectifs concernant la transition énergétique.

Linky : une réunion organisée par le maire de Saint-Caprise-de-Lalande

Le 13 août 2019, Laurent Peréa organisait une réunion concernant la procédure judiciaire en cours. Les participants ont notamment évoqué "les moyens de s’y opposer" et auraient envisagé "les suites à donner sur les plans individuels et collectifs", a-t-il expliqué.

Les compteurs Linky doivent être placés à Saint-Capraise-de-Lalinde en septembre 2019. La procédure judiciaire devrait normalement retarder le calendrier prévu. Le maire est prêt à tout pour ne pas voir ces appareils installés au sein des habitations de sa municipalité. 

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.