A 25 ans, le footballer international est vu comme le prochain leader des Bleus. Entre erreurs, manies et passions, découvrez pourquoi Antoine Griezmann a tout pour être le joueur parfait. 

Antoine Griezmann est le nouveau leader de l’équipe de France. Après une superbe saison à l’Atlético Madrid, l’attaquant marque le but décisif qui qualifie l’équipe de France en 8e de finale de l’Euro 2016. A 25 ans, l'international français a tout pour devenir un grand joueur. 

Rejeté à cause sa petit taille

Antoine Griezmann est originaire de Mâcon (Saône-et-Loire). Il commence le football à l’âge de six ans. Il se fait rapidement repérer par l’Olympique Lyonnais qui lui ferme finalement les portes aux nez à cause de sa petite taille. Mesurant 1m40 à 13 ans, il a ensuite tenté sa chance à Sochaux, Metz, Saint-Etienne ou Auxerre qui le rejetteront pour la même raison. C’est finalement la Real Sociedad, un club espagnol qui en 2005, lui propose un essai puis rapidement un contrat.

Homme comblé et papa

L’attaquant de Bleus partage sa vie depuis 2011 avec la discrète Erika Choperena, une Espagnole originaire du Pays Basque. Ensembles ils ont une petite fille, Mia, née le 8 avril dernier.

Sa carrière a failli s’arrêter

Le 13 octobre 2012, c’est le jour où la carrière d’Antoine Griezmann a failli basculer. Trois jours avant un match décisif en Norvège, cinq joueurs de l’équipe de France espoir, dont faisait partie Antoine Griezmann, font le mur pour aller en boîte de nuit. L’affaire a été découverte et les sanctions sont tombées. Le jeune joueur est interdit d’équipe de France pour un an, rapporte l’Equipe.

Contrairement à certains qui décident de faire appel de leur sanction, le Bleuet fait profil bas et assume son erreur. En 2014, il est sélectionné pour la coupe du monde au Brésil.

Il est fan de David Beckham

"Je suis un fan absolu", a déclaré Antoine Griezmann au journal GQ. L’attaquant a confié qu’il jouait toujours en maillot manches longues parce que Beckham le faisait aussi. Il a également pris son numéro, le 7.

Il est fou de survêtements

Publicité
Antoine Griezmann est un fidèle adepte des survêtements. Le joueur dit vouloir faire plus d'efforts en essayant d'en mettre moins mais ce n’est pas toujours évident, "C’est vrai que c’est compliqué. Et on voit d’ailleurs que Beckham est très rarement en survêtement ! Au début, j’ai eu du mal à prendre le pli, mais aujourd’hui, ça va mieux. Sauf pour les lendemains de match, je me laisse aller, je suis fatigué, je n’ai pas envie d’aller chercher dans mon armoire, je prends directement le survêtement",  a-t-il déclaré dans une interview accordée à GQ.

mots-clés : Antoine griezmann

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité