Bernard Cazeneuve a annoncé vendredi que 16,6 millions d'euros seraient débloqués dès 2016 pour renforcer "l'armement et les équipements" de protection des forces anticriminalité de la police et de la gendarmerie.
©AFP

Des aides supplémentaires pour les forces de l'ordre. Près de 10 millions seront consacrés au renforcement du parc automobile des pelotons de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (PSIG) et des brigades anticriminalité (BAC) de la police et 6,6 millions d'euros pour leur armement et équipement, a annoncé vendredi le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, repris par l'AFP

"La police nationale bénéficiera pour ces seules brigades de 340 véhicules supplémentaires et les pelotons de gendarmerie de 150", a indiqué le ministre, en déplacement à Rouen. Des armes "plus modernes" (bâton de protection télescopique, pistolet à impulsion électrique, arme longue disposant d'une aide à la visée) seront également mises à leur disposition. 

S'adapter "à la réalité de la violence"

Est également prévue une protection individuelle et balistique renforcée (protèges épaules, protèges tibias, gilets porte-plaque balistique, casques pare-balles). 

"Entre la grande délinquance et le grand terrorisme, la frontière s'est peu à peu effacée. Il faut par conséquent adapter les moyens de nos forces à la réalité de la violence", a ajouté Bernard Cazeneuve. 

En vidéo sur le même thème : Cazeneuve débloque plus de 16 millions d'euros pour la BAC 

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.