Près d'un demi-million de personnes projettent d'envahir la Zone 51. Cette base ultra-secrète est soupçonnée depuis des décennies d'abriter des secrets sur l'espace et les OVNIS.
IllustrationIstock

Vous avez l'impression que l'on vous cache des choses ? Vous aimez les voyages, les activités au grand air et vous ne savez pas quoi faire le week-end du 20 septembre ? Arrêtez tout et prenez un billet d'avion pour les Etats-Unis, direction la Zone 51 ! Située en plein milieu du désert du Nevada, cette zone fait partie d'un immense complexe construit dans les années 1950 et utilisé par l'US Air Force, l'armée de l'air américaine.

Il aura fallu attendre 2013 pour que la CIA reconnaisse auprès du grand public l'existence de cette zone mystérieuse dans un rapport déclassifié. Officiellement, l'armée américaine s'y livrerait à des vols expérimentaux sur des appareils ultra-sophistiqués. Les avions furtifs produits durant la Guerre froide par Lockheed Martin furent notamment testés à la Zone 51, reconnaît l'US Air Force.

Expériences secrètes, soucoupes volantes et extraterrestres

Mais au fil des décennies, la soif d'explications du public américain à l'égard de la base grandit, et les rumeurs les plus folles commencent à émerger. Certains se révèlent en effet convaincus que l'armée américaine se livrerait dans cette zone à des experimentations secrètes relatives à l'espace, voire aux extraterrestres ! Des internautes prétendent ainsi que l'alunissage de la misssion Apollo 11 fut en réalité tourné dans le désert du Nevada, ou dans un studio construit au coeur de la Zone 51.

Les rumeurs conçernant d'éventuels liens entre la Zone 51 et les aliens prolifèrent également, notamment sur Internet. D'aucuns prétendent ainsi que les lueurs qui déchirent le ciel étoilé du Nevada à des vitesses supersoniques ne seraient pas des avions secrets américains, mais des OVNIS ! L'épave de la soucoupe volante du crash de Roswell serait également conservée ici. Les plus imaginatifs prétendent que les scientifiques de la base y détiendraient un alien vivant, soumis à des interrogatoires et à des expériences.

Vous n'y croyez pas ? Il n'empêche que l'armée américaine est particulièrement exigeante en ce qui concerne la sécurité du site. La base est entourée de tours d'observation et de nombreux véhicules parcourent les environs pour éloigner les promeneurs trop curieux. Pour certains d'entre eux, l'issue peut même être fatale. Des panneaux disposés tout autour du site signalent l'interdiction d'accès, indiquant aux contrevenants que " l'usage de la force létale peut être autorisé ". En janvier dernier, un homme voulant forcer l'accès du site avait été abattu par les agents de sécurité, révèle une information de Sputnik reprise par LCI.

Mais des internautes américains ont décidé (sur le ton de la plaisanterie) de percer l'aura de mystère qui entoure ce lieu, et s'il le faut par la force. Selon Le Figaro, un événement Facebook propose ainsi aux volontaires de forcer l'accès du site ultra-sécurisé. " Ils ne peuvent pas tous nous arrêter ", assure l'organisateur. 1 million 700 000 personnes se déclarent interéssées par l'aventure. Vers une rencontre du troisième type ? Nous serons fixés le 20 septembre... 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :