Météo France a annoncé ce jeudi que les premiers six mois de l'année 2014 avaient battu des records de chaleur. Ces derniers se classent même parmi les semestres les plus chauds de l'histoire.

Qui aurait pu parier que le premier semestre de 2014 ferait une entrée fracassante à la deuxième place des périodes les plus chaudes de l'histoire ? C'est en tout cas ce que révèle l'AFP d'après un communiqué de Météo France qui qualifie ce dernier de "remarquablement chaud". En effet, la température moyenne de la première moitié de l'année a été supérieur de 1,4°C à la moyenne de référence comprise sur la période 1981-2010. C'est à peine moins que les 1,8°C constatés à la même époque en 2007.

Une seconde période caniculaire ?Si les six premiers mois de l'année se sont révélés être légèrement au dessus des normales saisonnières, aucune réciproque ne prouve qu'il en sera de même pour les suivants. "Les modèles de prévisions saisonnières à trois mois ne dégagent aucun scénario climatique particulier", rappelle par ailleurs l'organisme météorologique national.

Toutefois restez vigilants car 13 départements sont dores et déjà en alerte orange. En effet, le Puy-de-Dôme, la Loire, le Cantal, la Haute-Loire, l’Ardèche, la Lozère, l’Aveyron, le Vaucluse, les Bouches-du-Rhône, le Gard, l’Hérault, l’Aude et le Tarn pourraient ne plus tarder à voir le ciel se zébrer.

- Vidéo sur le même thème : Record de chaleur à Strasbourg

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !