Depuis que Gérard Collomb a fait le choix de quitter l'Elysée pour son fauteuil de maire de Lyon, son épouse, Caroline Collomb est la cible de nombreuses polémiques. L'ancien ministre de l'Intérieur a décidé d'y mettre un terme.
AFP

Gérard Collomb : il prend la défense de son épouse

Cette fois, il dit stop. Dimanche soir, Gérard Collomb était l’invité de l’émission En toute franchise, présentée par Adrien Gindre sur LCI. Il est revenu sur plusieurs faits d’actualités politiques. Parmi les sujets abordés, la candidature de l’ancien ministre de l’Intérieur aux prochaines élections municipales de Lyon mais également l’éventuel rôle que pourrait jouer son épouse s’il était réélu maire de Lyon pour un 4ème mandat.

"Ecoutez, laissez mon épouse tranquille !" s’est-il exclamé lorsque la journaliste, Sehla Bougriou, a évoqué sa conjointe, Caroline Collomb. Elle est la référente de LREM du Rhône depuis 2017. "A chaque fois que j’interviens quelque part, on me parle de mon épouse", a déploré l’ancien ministre d’Emmanuel Macron. Gérard Collomb a ensuite dénoncé les attaques de ses opposants qui, "à travers son épouse, le visent [lui]".

Si Caroline Collomb est souvent mentionnée lors des interventions de l’ex membre du gouvernement, c’est que tous deux partagent les devants de la scène Lyonnaise. Avant la démission de Gérard Collomb, des rumeurs évoquaient la candidature de la référente LREM au poste de mairesse de Lyon. Une possibilité qu’elle n’excluait pas elle-même, comme elle l'a déclaré au JDD. Initialement, le couple Lyonnais avait même prévu de faire un binôme, selon un député de la majorité. "Lui à la métropole et elle à Lyon", a-t-il précisé. Mais Gérard Collomb a démenti les rumeurs. Selon lui, "[elles] n'ont pas l'ombre d'une crédibilité".

Gérard Collomb : son épouse sujette à des critiques

Le mois dernier, plusieurs députés se sont plaints de la référente La République en Marche, aurpès de la direction parisienne du mouvement relaie France 3 Auvergne-Rhône-Alpes. Ils lont notamment pointé du doigt le "manque de transparence et de collégialité" de Caroline Collomb. Certains dénoncent le climat de tension qui existe au sein du parti majoritaire dans la métropole Lyonnaise. En cause ? Les ambitions de différents élus en vue des élections municipales à venir.

"On apprend la veille d'un événement qu'on n'a plus le droit de travailler avec un élu. Ou dans une réunion, on apprend qu'on ne doit plus travailler avec tel militant, on doit couper les ponts. […] ça ressemble à un climat sectaire, un climat paranoïaque", explique Jimmy Brumant, le responsable des Jeunes avec Macron qui a démissionné de son poste suite à un désaccord avec son ancienne référente.

Caroline Collomb est parfois pointée du doigt comme "le talon d'Achille de Gérard", comme le rappellait Planet. En 2018, elle était déjà soupçonnée d’être à l’origine de la démission de son mari explique encore Le Monde.

Par ailleurs, à l’annonce de la victoire d’Emmanuel Macron pour l’élection présidentielle, elle aurait tenté de dissuader Gérard Collomb d’accepter le poste de ministre de l’Intérieur. "Le soir de la victoire, elle expliquait partout qu’il préférerait rester à Lyon plutôt que de choisir cet exil à Paris", a déclaré un proche du couple aux micros du quotidien du soir.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.