Le 1er janvier 2018, TF1 pourrait bouleverser les règles de l'audiovisuel. Découvrez ce qui va changer dans le journal télévisé. 
©AFPAFP

Mercredi, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel a autorisé TF1 à introduire des publicités au milieu de ses journaux télévisés. La loi autorisait déjà TF1 à la faire, sous réserve d'obtenir l'accord du CSA, mais jusqu'ici, la chaîne ne l'avait jamais demandé de peur de faire fuir les téléspectateurs vers la concurrence. "En ce qui concerne la chaîne TF1, le Conseil a accédé à la demande du groupe consistant à se voir appliquer le régime général des messages publicitaires fixé par un décret de 1992", a ainsi indiqué le régulateur. Concrètement, a partir du 1er janvier 2018, la chaîne de Nonce Paolini pourra introduire une publiciité dans son JT "dès lors que le plafond de 12 minutes de publicité par heures reste inchangé", précise encore le CSA. 

A lire aussi : Demain nous appartient : 3 choses à savoir sur la saga de l'été de TF1

La concurrence pourrait "répliquer"

Un changement qui pourrait rapporter des millions à la Une.  Selon La Dépêche, pour le journal de 20 heures de TF1, les secondes de publicités se vendent jusqu’à 100.000 euros brut. Ce qui pourrait entrainer une augmentation de 30 à 80 millions d’euros sur un marché publicitaire actuel de 3.2 milliards d’euros. "Une somme qui serait imputée à la concurrence, le marché de la publicité étant pour le moment figé", souligne le HuffPost qui ajoute que France Televisions qui, appartient au service public et n'est pas autorisée à diffuser de la publicité après 20 heures, pourrait tenter "d'élargir ses plages publicitaires" pour "répliquer". 

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.