Plus de trois mois après la mort de Johnny Hallyday, son dernier manager et ami, Sébastien Farran sort du silence dans le JDD pour venir en aide à Laeticia et raconter les derniers instants du chanteur.
Sebastien Farran raconte les derniers instants de Johnny Hallyday. ©AFP.AFP

C'est sans doute l'un des témoignages que l'on attendait le plus. Sébastien Farran, l'ultime manager de Johnny Hallyday, s'est confié dans les colonnes du JDD. Lui qui ne souhaite pas prendre parti pour l'un des clans dans la bataille autour du testament du rockeur, souhaite tout de même rétablir la vérité sur Laeticia Hallyday. "Cette femme, cette mère, la Laeticia que l’on décrit n’est pas celle que je connais. [...] Je pense qu’il y a eu trop de silence pendant longtemps, et aujourd’hui trop de mensonges. C’est pourquoi je me décide à parler. J’ai passé sept ans avec Johnny et Laeticia. Ce que j’ai connu avec eux a été vraiment intense sur le plan professionnel comme à titre personnel", explique-t-il au JDD.

"Johnny ne voulait plus voir personne"

Il rappelle également que Laeticia est aujourd'hui une femme "dévastée" qui a perdu l'amour de sa vie. "Elle a perdu son mari, sa vie, son univers – pour elle, Johnny était au centre de tout. Vous imaginez le vide... Et en plus, elle est salie, bafouée, on la présente comme une sorcière. Le pire, c’est qu’elle ne comprend toujours pas pourquoi il n’y a eu aucun dialogue avant un tel déchaînement".

Alors qu'il a partagé les derniers instants de Johnny Hallyday, il assure que ce n'est pas Laeticia qui a empêché les deux aînés du chanteur d'aller le voir le week-end qui a précédé sa mort. "Johnny ne voulait plus voir personne (...) Il était très diminué et voulait s’isoler du reste du monde. Il n’y avait plus que son coach sportif, Dada, et Karl, son chauffeur, qui étaient près de lui. Jade, Joy et Laetitia dormaient à ses côtés, sur un matelas posé par terre. On le portait, on l’aidait à manger", déclare-t-il avant de raconter comment l'état de santé du chanteur s'est dégradé au cours de l'année 2017. "Les six premiers mois, il s’est battu comme un lion contre le cancer. C’était incroyable : il ne perdait même pas ses cheveux. Il a fait la tournée des Vieilles canailles, personne n’y croyait. Laeticia avait peur. Il m’a dit: 'Si je ne le fais pas, je meurs.' C’était un surhomme, on a cru qu’il allait s’en sortir. Et puis au septième mois, il a perdu l’appétit. On le voyait maigrir : 6 kilos, puis 8, puis 10. On installe un lit dans son bureau. Johnny Hallyday est devenu un homme qui flotte dans son caleçon, qu’il faut aider à se lever pour aller aux toilettes – je le sais, je l’ai fait".

EN VIDEO - Héritage de Johnny Hallyday: Le contenu de son testament dévoilé

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.