Jean-Pierre Pernaut s'était exprimé en novembre 2016 sur les migrants dans le JT de 13 heures. Accusé vendredi dernier d'avoir manqué de neutralité, il a maintenu ses propos.
©AFPAFP

Vendredi dernier, la venue du présentateur du 13 heures de TF1, Jean-Pierre Pernaut, a suscité de vifs débats dans l’émission de Thierry Ardison : Salut les Terriens. L’animateur de l’émission diffusée sur C8, est revenu sur la déclaration controversée de Jean-Pierre Pernaut en novembre 2016.

Au cours de son JT, il avait évoqué la situation des SDF face aux migrants : "Voilà, plus de place pour les sans-abri mais en même temps, les centres pour migrants continuent à ouvrir partout en France".

Vendredi sur le plateau de Salut les Terriens, l’humoriste Laurent Baffie l'a accusé d'avoir manqué de neutralité et d’être sorti de son rôle de journaliste.

A lire aussiEN IMAGES Qui est l'animateur télé préféré des Français ?

Pas question de retirer ses propos

Le présentateur du JT de TF1 a répliqué en assurant qu'il n'avait eu aucune arrière-pensée à parler de la situation des SDF face à l’arrivée des migrants. Il a également affirmé n’avoir fait que son travail. "On ouvre sur la campagne hivernale avec des SDF qui pleurent parce qu’il n’y a pas de place et le même jour on ouvre un camp de migrants à Paris. J’ai mis les deux informations côte à côte. Conclusion, on m’a accusé de vouloir les mettre en opposition". 

Pas question de revenir sur ses propos ou de les retirer : "si j’avais à le redire demain, je le redirais. Je n’ai fait que mon métier".

Après la déclaration de Jean-Pierre Pernaut sur les SDF et les migrants, le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) avait rappelé TF1 à l'ordre, jugeant que "ces propos pouvaient encourager un comportement discriminatoire", raconte La Dépêche. La chaîne n'avait toutefois pas été sanctionnée.

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.