Ce mardi, la ministre de l'Ecologie s'est clairement prononcée contre l'arrêté préfectoral prévoyant l'interdiction de certains de feux de cheminée à partir du 1er janvier en Ile-de-France. Selon elle, cette mesure est "excessive".
AFP

Interdire certains feux de cheminée ? Ségolène Royal dit non. Au micro de France 2 ce mardi, la ministre de l’Ecologie est revenue sur l’arrêté préfectoral prévoyant l’interdiction de certains feux de cheminées en Ile-de-France à partir du 1er janvier prochain. C’est une mesure "excessive", a-t-elle dénoncé. "Je vais faire changer cette décision qui ne va pas dans le bon sens", a ensuite promis la membre du gouvernement. Selon elle, cet arrêté avait été décidé dans le cadre d’un plan contre la pollution atmosphérique et l’on était alors "un peu dans le ridicule".

A lire aussi –Les feux de cheminée bientôt interdits en Ile-de-France ?

"J’encourage le chauffage au bois"Ségolène Royal a ensuite expliqué voir été "très surprise, surtout des chiffres qui ont été utilisés". Et la ministre de poursuivre : "On nous a fait croire que les feux de cheminée polluaient plus que les voitures diesel". Craignant que cette mesure "mette en cause toute la filière bois et tout le développement des énergies renouvelables", elle a également tenu à réaffirmé sa position vis-à-vis du chauffage au bois : "Je (l’) encourage en tant que ministre de l’Ecologie (...) La France est quand même la quatrième forêt européenne (…) et il y a des poêles de chauffage au bois qui sont très performants". Et Ségolène Royal de conclure : "Je ne suis pas favorable à une société des interdictions".

Seules les inserts et certains poêles autorités ?Des déclarations qui devraient redonner espoir aux professionnels du bois, lesquels s’inquiètent de l’avenir de leur profession et des forêts, mais également aux consommateurs. Tous dénoncent cet arrêté qui devrait entrer en application dès l’année prochaine et qui prévoit d’interdire les foyers dits "ouverts" en Ile-de-France. Les inserts et certains poêles devraient ainsi être épargnés. Cette interdiction aurait pour objectif de réduire la pollution aux particules fines dans cette région. Et donc, à plus long terme, de lutter contre les cancers dans ces particules augmentent le risque.

Vidéo sur le même thème - Environnement : les feux de végétaux interdits

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Nordahl Lelandais : une nouvelle plainte déposée pour la mort d'un jeune homme de 18 ans