Emmanuelle Seigner est montée au créneau pour expliquer la vraie raison qui a conduit les vigiles de la Madeleine à leur en refuser l’accès à elle, son mari Roman Polanski et leur fille Morgane, lors de l’hommage populaire rendu à Johnny Hallyday samedi dernier. Agacée par la polémique, la comédienne s’est emportée. 

En début de semaine Vanity Fair a publié un article racontant que Roman Polanski, son épouse Emmanuelle Seigner et leur fille Morgane avaient été refoulés de la Madeleine lors de l’hommage populaire rendu à Johnny Hallyday samedi dernier à Paris. Sur son site, le magazine publiait même une vidéo sur laquelle on voyait le trio tentant de négocier son entrée avec les vigiles devant la grille, avant de rebrousser chemin. Et si Vanity Fair n’apportait pas la raison exacte de ce refus, plusieurs hypothèses ont ensuite été évoquées par les médias et les internautes. Leur tenue vestimentaire jugée trop décontractée pour une cérémonie à l’église ou encore les récentes accusations de viols portées à l’encontre du réalisateur ont notamment été évoquées comme de possibles motifs de refus. Des hypothèses qui ont agacé Emmanuelle Seigner, laquelle n’a pas tardé à répliquer sur Instagram.

"Pour des raisons de sécurité spécifiques liées à la présence du président de la République"

Publicité
Mercredi, la comédienne a en effet posté un message pour mettre un terme à ses interrogations et apporter sa version des faits. Elle en a également profité pour passer un coup de gueule contre les médias. "Nous sommes restés bloqués pendant une heure et demie dans les embouteillages et hélas nous sommes arrivés en retard, a-t-elle indiqué. Nous n’avons pas pu rentrer dans l’église pour des raisons de sécurité spécifiques liées à la présence du président de la République". Et celle-ci d’ajouter : "Honte à vous de raconter n’importe quoi comme toujours !".

 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité