À Paris, un "bar à gel" propose de personnaliser sa solution hydroalcoolique. 14 parfums différents sont disponibles.
Gel hydroalcoolique : la nouvelle formule qui cartonne IllustrationIstock

C'est une formule qui semble gagnante. Dans le VIe arrondissement de Paris, un nouveau style de bar accueille désormais les clients, rue Dauphine. Il s'agit du "Bar à gel", explique Le Figaro. Ce dernier propose à ses clients de personnaliser leur solution de gel hydroalcoolique. Pour ce faire, 14 parfums différents sont mis à disposition de la clientèle. Des notes fruitées, des arômes chyprés, ou bien des effluves boisées, le choix présenté est divers et varié. Mais d'où provient donc cette idée ingénieuse ?

C'est un opticien d'un nouveau genre qui est à l'origine de ce concept, car il travaille également dans la confection de parfums et de bijoux. "Pendant le confinement, en tant qu'opticiens, on était astreints à deux matinées par semaine. Mais au bout de quelques jours, à force d'utiliser le gel hydroalcoolique qu'on s'était procuré en pharmacie, on avait les mains toutes collantes, asséchées et irritées", raconte Hervé Domar au quotidien. "J'ai donc fait appel à un laboratoire, fournisseur des professionnels de santé. Leur solution n'est pas poisseuse, et pour l'adoucir encore, j'ai dilué dedans quelques unes de nos huiles essentielles".

Le bouche à oreille pour se faire connaître

Une expérimentation qui s'est avérée concluante pour l'opticien. En effet, les clients réguliers qui testent ces produits repartent avec un échantillon et font ainsi passer le mot. Hervé Domar partage d'ailleurs plusieurs anecdotes des personnes qui défilent dans son "Bar à gel". "Une dame est venue en acheter une dizaine pour faire des petits cadeaux originaux", se remémore-t-il, en ajoutant même qu'une Coréenne "s'en est pulvérisé partout sur le corps !". Sa formule rencontre un succès retentissant.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Coronavirus : les gels hydroalcooliques sont-ils cancérigènes ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.