Découvrez, en images, la célèbre "maison bleue" de Maxime le Forestier. Un temps annoncée en vente, la bâtisse n'est en fait pas du tout sur le marché.
La "maison bleue" de Maxime Le Forestier en images

L'information circule depuis plusieurs jours : la fameuse "maison bleue" de Maxime le Forestier est à vendre. Pourtant, il semblerait finalement que ce soit une erreur. En effet, sur le site américain Zillow, une annonce présentant la maison du chanteur, est visible depuis quelques jours. 

La demeure, estimée sur l'annonce à près de 3,5 millions de dollars, n'est en réalité, pas à vendre. La mention "off market" est bien précisée sur le site internet de l'agence immobilière, a remarqué le journal L'Indépendant

C'est un journaliste de BFMTV, qui, en lisant l'annonce, n'a pas observé cette subtilité. Dès vendredi, il revenait sur son erreur sur le réseau social Twitter : "La "maison bleue" de San Francisco n'est pas à vendre. J'ai mal lu le site de l'annonce", le tout accolé du hashtag #MyBad [au temps pour moi, NDLR]. L'article a depuis été supprimé.

 Une maison célèbre 

La bâtisse, construite en 1886, mesure 237 m² et compte quatre chambres ainsi que deux salles de bains. Vous pourrez aller l'observer à San Francisco, dans le quartier de Castro, l'un des plus chics de la ville, d'après Capital.  Elle n'a jamais accueilli le chanteur, qui n'a fait que l'évoquer dans ses chansons.

Vendue en 2007 pour 2 millions d'euros, la fameuse maison avait perdu sa couleur d'origine pour devenir verte sous ses nouveaux propriétaires. L'indépendant raconte qu'Universal, qui cherchait la maison en 2011 pour fêter les 40 ans de carrière de Maxime le Forestier, l'avait finalement retrouvé et à nouveau fait repeindre en bleu, avec l'accord de ses nouveaux habitants. Symboliquement, le chanteur français avait donné le dernier coup de pinceau. 

Maxime Le Forestier aurait découvert cette maison, avec sa soeur, lors d'un voyage en 1970. Elle abritait, poursuit le quotidien, une communauté de hippies, d'homosexuels et de déserteurs de la guerre du Vietnam. Découvrez la demeure en images. 

Des économies d'impôts avec la défiscalisation Pinel (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.