Plus que quelques jours avant de se rendre aux urnes pour les élections européennes. Toutefois, certains électeurs pourraient bien être privés de leur droit de vote.

Européennes : il pourrait y avoir des bugs

Les élections européennes arrivent à grand pas mais tout ne semble pas encore réglé. En cause, la mise en place de la loi Pochon-Warsmann. Depuis le 1er janvier de cette année 2019, elle a instauré le répertoire électoral unique (REU). L’objectif est de centraliser les listes électorales, explique BFMTV. En outre, ces listes de l’Etat sont réalisées à partir des données de l’Insee, fusionnées avec les informations des municipalités. 

Cependant, de nombreuses mairies rencontrent des problèmes avec cette synchronisation. Des erreurs sont remarquées dans les fichiers de l’INSEE. En effet les coordonnées des électeurs ne sont pas toujours exactes. Conséquence, plusieurs communes ne parviennent pas à envoyer des cartes électeurs.

Publicité

Pourtant, le REU devrait permettre d’actualiser les informations des citoyens au jour le jour grâce au logiciel Elire (de l’INSEE). Les municipalités, qui sont censées récupérer leur liste à jour, s’inquiètent et craignent que le problème ne persiste jusqu’au Jour J. L’INSEE explique ces soucis par un encombrement du serveur, survenu entre le 2 et le 6 mai, date butoire pour que les mairies stoppent l’entrée des données. Ce problème a depuis été réglé selon le Ministre de l’intérieur.

Publicité

Européenne : certains électeurs devront se rendre aux TGI

Certains électeurs pourraient tout de même se retrouver dans une impasse. Des noms, dont les coordonnées étaient inexactes, ont carrément été automatiquement radiés de la liste électorale. Ils sont 2 000 au total, indique Le Parisien. Leur nom n’apparaîtra donc pas sur les listes d’émargement.

Avant de vous rendre aux urnes, soit ce dimanche 26 mai, il faudra bien vérifier que toutes les informations vous concernant soient exactes. Dans le cas contraire, vous ne pourrez tout simplement pas voter. C’est la raison pour laquelle il est plus judicieux d’effectuer des vérifications avant le vote via le site du service-public.

Publicité

Dans le cas où vous détectez une erreur le jour du vote, alors vous devrez vous rendre au tribunal administratif afin de demander un recours. Pour les Parisiens, il faudra aller au tribunal de grande instance, puisque les tribunaux d’instances qui existaient auparavant dans chaque arrondissement ont été supprimés et regroupés aux Batignolles.