Ecouter l'article :

Une multimillionnaire qui fait appel aux contribuables pour financer les congés de ses employés. Il n'en fallait pas temps pour déclencher la colère et l'incompréhension de l'opinion publique.
Euromillions : la demande de l'ex-gagnante déclenche la polémiqueAFP

187 millions d'euros, c'est le très joli pactole remporté en 2012 par ce couple vivant en Ecosse. Gilian Bayford et son mari Adrian pensent alors, sans doute, que leur quotidien va changer du tout au tout. Et pour cause, ils sont "les troisièmes plus grands gagnants de l'histoire du jeu", rappelle Closer.

Leur vie va effectivement être bouleversée. En quelques mois, la belle histoire se transforme en une longue descente aux enfers. Quinze mois après avoir remporté le gros lot, le couple se sépare. 

Les déboires ne font hélas que commencer. Durant l'année 2020, Gilian est "poursuivie pour coups et blessures". C'est l'un de ses amants, qu'elle a rencontré juste après sa séparation avec Adrian, qui est à l'origine de la plainte.

Avec les 187 millions empochés, la quadragénaire a tout de même réussi à acquérir plusieurs entreprises. Sur le plan professionnel, Gillian va hélas aussi aller de désillusion en désillusion.

Une demande d'aide de 40 000 livres jugée honteuse et révoltante

Ces derniers jours, l'ancienne gagnante du jeu de hasard s'est ainsi retrouvée au cœur d'une très grosse polémique. Cette dernière "aurait en effet réclamé près de 40 000 livres sterling aux contribuables pour financer les congés de ses employés".

La demande provoque immédiatement l'incompréhension et la colère de nombreux de ses compatriotes. Beaucoup ne comprennent pas que cette multi-millionnaire sollicite l'aide des contribuables pour payer les vacances de ses salariés. L'affaire devient alors politique.

Nigel Mills, député conservateur, prend la parole pour fustiger l'attitude de la cheffe d'entreprise. "Gillian Bayford devrait avoir honte d'elle-même. Le programme de congé a été conçu pour sauver des emplois et non pour augmenter les revenus de multimillionnaires", enrage l'homme, dans des propos rapportés par The Sun. "C'est ridicule qu'elle ait réclamé l'argent des contribuables. Nous paierons tous plus d'impôts pendant des années pour financer des réclamations comme celle-ci", poursuit l'élu.

L'intéressée n'en démord pas et refuse de rendre l'argent. "Je ne rembourserai pas", promet-elle. Affaire à suivre...

Vidéo : Solitude : ses conséquences sur la santé

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.