Un temple franc-maçon de l'Eure a été ravagé par les flammes dans la nuit de dimanche à lundi. La piste de l'incendie criminelle a été avancée.
© CC (illustration)

Un temple de la très secrète organisation franc-maçonne située à Bernay (Eure) a été le théâtre d'un étrange accident. En effet, le bâtiment appartenant au Grand Orient de France (GOF) a presque entièrement été détruit, ravagé par les flammes, a rapporté l'AFP. D'après les premiers résultats de l'enquête, l'incendie serait d'origine criminelle.

"L'incendie a été d'une grande violence et il n'y a pratiquement plus ni toit ni murs", a détaillé à l'agende de presse Daniel Keller, grand maître du GOF. "L'incendie a eu lieu de l'intérieur et miraculeusement les archives du temple, qui étaient dans une pièce au bout de la maison, ont été épargnées", a-t-il par ailleurs ajouté.

A lire aussi :Sociétés secrètes : les politiques qui sont membres

L'enquête se poursuitSelon le grand maître du GOF, il serait impossible que le feu soit accidentel dans la commune mesure où toutes les installations avient été récemment vérifiées. De plus, "tous les éléments montrent qu'il s'agit d'un incendie criminel", a confirmé à l'AFP la procureure d'Évreux (Eure), ce mardi. Il est possible que le temple ait été la victime d'actes anti-maçonniques. En juillet dernier, déjà, le bâtiment, qui ne dispose d'aucun système de sécurité, avait été l'objet d'un cambriolage. Afin de résoudre de cette affaire, le dossier a été confié à la gendarmerie.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.