Déjà incarcérée pour le meurtre de deux bébés, une infirmière du Texas pourrait avoir tué jusqu'à 60 nourrissons. 
États-Unis : une infirmière suspectée d'avoir tué près de 60 nourrissonsIstock

Pour Nico LaHood procureur du comté de Bexar au Texas, Genene Jones est "le mal incarné". Cette infirmière de 66 ans purge actuellement deux peines de 99 et 60 ans de réclusion pour deux crimes commis dans les années 1980 sur deux nouveau-nés alors qu'elle travaillait dans le milieu hospitalier. Dans un communiqué publié jeudi 25 mai, et relayé par LCI et Le Parisien, Nico LaHood a indiqué que Genene Jones est "suspectée d'avoir tué jusqu'à 60 bébés".

La première victime de l'infirmière du Texas était une fillette de 15 mois, Chelsea McClellan, à qui Genene Jones avait administré un décontractant musculaire. Plus tard, elle avait injecté à un nourrisson de quatre semaines un produit anticoagulant, mais le jeune bébé avait miraculeusement survécu.

Sortie de prison prévue pour mars 2018

Néanmoins, depuis jeudi 25 mai l'infirmière a été inculpée du meurtre d'un bébé de 11 mois remontant à 1981. Dans cette affaire, elle est accusée d'avoir injecté au nourrisson une dose mortelle d'un médicament anti-épilepsie.

À lire aussi : Meurtre d'Alexandre Junca, retour sur la terrible histoire de l'ado retrouvé démembré

En raison des lois de remise de peine en vigueur lors de ses premières condamnations, Genene Jones doit sortir de prison en mars 2018. Mais avant, l'ancienne infirmière sera transférée dans une nouvelle prison et sera de nouveau traduite en justice. Elle encourt une condamnation de 99 ans de réclusion.  

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.