L'Intermarché de Ris-Orangis, en banlieue parisienne, pourrait bientôt être classé aux monuments historiques. Une demande a été déposée et une pétition a été lancée récoltant à ce jour plus de 326 signatures.

L’Intermarché de Ris-Orangis, en Essonne, pourrait être classé aux monuments historiques. En effet, David Liaudet, enseignant à l’Ecole des Beaux-arts du Mans, a fait une demande à la Direction régionale des affaires culturelles d’Ile-de-France pour classer le supermarché en tant que monument historique.

A lire aussi -Promotions, réductions... : où faire vos courses pour économiser ?

Publicité

L’établissement, inauguré en 1970, a été réalisé par l’un des plus célèbres architectes français, Claude Parent. Le supermarché est construit dans un style brutaliste, un style architectural d’origine anglo-saxonne qui est issu du modernisme.

"Cet Intermarché est beau", lance David Liaudet au micro de France Inter. "Il est incroyablement articulé (...) la passerelle en ligne brisée qui est à elle seule une sculpture", ajoute l’enseignant aux Beaux-arts.

Publicité

Un supermarché de Claude Parent déjà monument historique

Publicité

Le Carrefour de Sens (l’Yonne) avait lui aussi fait l’objet d’une demande auprès de la Direction régionale des affaires culturelles d’Ile-de-France en 2009. La demande avait été acceptée en 2011 par le ministère de la Culture.

Le propriétaire de l’Intermarché de Ris-Orangis, Hubert Prost-Romand, ne voit pas cette demande comme une contrainte, mais comme "une grande fierté", a-t-il affirmé au Parisien. Et surement comme un grand coup de pub également.

Vidéo sur le même thème : Le magasin Intermarché de Décines braqué                                                                                                                   

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :