Selon des géographes et biologistes, des loups pourraient bientôt se retrouver aux portes de Paris. L'animal a déjà été "repéré", en octobre dernier, dans les départements des Yvelines et de l'Essonne.  

Les loups s’approchent de la capitale. Jean-Luc Valérie, président de l'association l’Observatoire du loup, est clair : "Le loup est aux portes de Paris", indique-t-il au Parisien. L'animal des forêts montagneuses a déjà été repéré en octobre dernier dans les Yvelines et l'Essonne. Les deux départements d'Ile-de-France ont d'ailleurs été placés en alerte rouge, tout comme la Seine-et-Marne quelques semaines plus tôt. Ce loup serait originaire de l'Yonne et se baladerait entre Rambouillet et Limours.

A lire aussi -Alpes : un adolescent encerclé par les loups ?

Le Nord-Ouest épargné

"Nous ne modifions la carte que lorsque nous avons regroupé suffisamment de données concordantes, issues d'observations de terrain et de témoignages", assure Jean-Luc Valérie, qui parle de la cartographie de la répartition des loups en France. Dans celle-ci, de nombreux départements du Centre, du Sud-Ouest, de la région parisienne et du Nord-Est se trouvent dans le rouge (qui signifie que le loup est présent avant de s'établir). A noter que le Nord-Ouest (notamment la Bretagne), n'est pas concernée par l'arrivée des loups.

Toujours selon l'Observatoire, un loup venu de la Marne pour s'inviter bientôt dans le Val-d'Oise. Le département de la région parisienne vient d'être placé "sous surveillance", comme les Hauts-de-Seine.

La population des loups augmente

Le Parisie n indique aussi qu'un internaute affirme avoir "observé un spécimen de loup gris entre Rambouillet, Auffargis et Cernay-la-Ville (dans les Yvelines) durant les Saints de glace 2016". Une information à prendre avec des pincettes pour Olivier Guder, qui travaille pour l'association nationale pour la conversation de l'ours, du loup et du lynx. "Deux races de chiens, le chien-loup de Saarloos et le chien de Tchécoslovaquie, lui ressemblent beaucoup. Les observations visuelles n'apportent rien de crédible, estime-t-il. La présence du loup en Ile-de-France n'est pas impossible, mais elle n'est pas avérée. La génétique est l'unique critère fiable", explique-t-il.

Le nombre de loups en France augmente chaque année. Alors qu'ils étaient 250 en 2013, on parle de 301 loups l'an suivant, selon les données du réseau Loup-Lynx de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS). 

Vidéo sur le même thème : Le loup, entre protection et désamour

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : L'actualité du jour... Vue par Twitter !