Lundi soir, un Boeing de la compagnie turque SunExpress a atteri en urgence à Toulouse. Un départ de feu a été signalé en soute.
©Getty (illustration)getty

Lundi, vers 22h05, le Boeing 737-800 de la compagnie low-coast SunExpress a dû atterrir en urgence, à Toulouse, suite à soupçon de départ de feu en soute, rapporte Le Parisien. Le vol avait quitté Fuerteventura, en Espagne, pour rejoindre Dusseldorof, en Allemagne, a rapporté un journaliste Allemand sur Twitter.

Près de 192 passagers étaient à bord et ont passé la nuit sur des lits de camp dans l’aéroport, comme le montre la photo d’un des passagers du Boeing des filiales Lufthansa et Turkish Airlines. Heureusement, personne n’a été blessé.

A lire aussi Un avion atterrit en urgence à cause de passagers saouls

Le décollage a été reporté

Le décollage a été reporté à 19h30 ce mardi, explique le quotidien. La compagnie n’a pas donné de nouvelles aux passagers par rapport à l’incident mais La Dépêche assure qu'au final, aucun feu n’a été découvert par les pompiers toulousains. 

Les voyageurs n'ont pas hésité à faire part de leur mécontement. Non seulement l’aéroport ne communiquait aucune information sur le départ de feu, mais aucun point de restauration n’était disponible pour les accueillir.

En vidéos sur le même thème : Naissance d'un géant dans l'aéronautique

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.