La souche P1 du Covid-19, dite brésilienne, a fait son apparition dans plusieurs pays, dont la France. Jean Castex vient d'annoncer la fermeture des liaisons aériennes entre la France et le Brésil.
Covid-19 : le variant brésilien doit-il inquiéter la France ?AFP

Après le variant britannique, va-t-il falloir se battre contre la version brésilienne du Covid-19 ? La pandémie n’en finit plus dans l’Hexagone, alors que les Français commençaient à voir le bout du tunnel avec l’arrivée des beaux jours. Le printemps réchauffe peut-être les cœurs, mais il n’influe pas l’épidémie tant que ça, puisque les niveaux de contamination restent élevés en France. Alors que le gouvernement se donne encore trois semaines pour inverser la tendance – et redonner quelques libertés aux Français – ses plans pourraient-ils être remis en cause par la souche venue tout droit du Brésil ?

Variant brésilien : il serait plus contagieux

Si la situation est grave en France, ce n’est rien comparé à ce qu’il se passe au Brésil. Le pays recense désormais 4 000 morts chaque jour et l’épidémie semble incontrôlable sur son sol, en raison de la nouvelle souche qui se transmet plus rapidement et plus facilement, notamment chez les plus jeunes. Comme l’explique Le Figaro, ce variant porte le nom de P1 et a été observé pour la première fois au milieu du mois de décembre dans la ville de Manaus. Il "se caractérise par les mutations de la protéine Spyke N501Y et E484K, comme les souches britanniques et sud-africaines, ainsi que K417T. Cela impacte la contagion et à la résistance à l’immunité de cette nouvelle variante", précise le quotidien.

Le variant brésilien serait 2,5 fois plus contagieux que la douche originelle du Covid-19 et aurait un plus fort risque de contamination des personnes qui ont déjà été infectées. Faut-il craindre la même situation en France qu’au Brésil ? Cette souche est-elle déjà arrivée chez nous ? Planet fait le point.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.