Prenant la parole après le Conseil des ministres, Olivier Véran a présenté les mesures qui seront prises pour le personnel soignant. Il a également annoncé une grande concertation.
Coronavirus : Olivier Véran promet des "mesures radicales" pour le personnel soignantAFP

La réponse du gouvernement était très attendue. Sur le front depuis deux mois et le début de la crise sanitaire liée au Covid-19, les soignants attendaient des gestes forts de l’exécutif concernant leurs conditions de travail. Ce mercredi 20 mai, le ministre de la Santé Olivier Véran a présenté, après le Conseil des ministres, les mesures qui seront mises en place prochainement, dans le cadre du "Ségur de la santé".

"Des hausses de salaire à l'hôpital et en Ehpad"

Lors de son allocution, il a notamment souligné la nécessité de "prendre mieux soin de ceux qui prennent soin de nous". Déplorant également l’existence de "logiques comptables" dans le système de santé français, il a affirmé que "ce n’est plus à eux [les soignants, NDLR] de changer, c’est à nous". Le ministre de la Santé entend mettre en place une concertation dès le lundi 25 mai, pour cette réforme qui passera par "des hausses de salaires à l’hôpital et en Ehpad". Les conclusions de ce "Ségur de la santé" seront faites au mois de juillet. Le but, "apporter des réponses ajustées et construire un système plus fort et plus résilient", a ajouté Olivier Véran.

Cette réflexion voulue par l’exécutif doit permettre "une remise en question de certains carcans qui empêchent ceux qui le souhaitent de travailler davantage, parfois différemment", a ajouté le ministre de la Santé. En plus de la question de la rémunération, il a promis aux soignants "des mesures d’ampleur et, dans une certaine mesure, radicales". Des mesures qui devraient être plus fortes que celles qui avaient été retenues pour le plan "Ma santé 2022", adopté en 2019.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.