Depuis la disparition de Maëlys à Pont-de-Beauvoisin (Isère), les enquêteurs vont de découverte en découverte concernant Nordahl Lelandais. Planet fait le point sur les moments clefs de ces 10 mois d'investigations.
Sommaire

Affaire Mäelys : Nordahl Lelandais est très rapidement suspecté

Nuit du 26 au 27 août 2017 : Maëlys de Araujo disparaît à une fête de mariage au cours de laquelle elle assistait avec ses parents à Pont-de-Beauvoisin (Isère). La gendarmerie diffuse au matin un appel à témoin.

Le 31 août 2017 : Nordahl Lelandais est placé en garde à vue.

Le 1er septembre 2017 : Un deuxième homme est placé en garde à vue, il sera finalement libéré.

Le 3 septembre 2017 : Une information judiciaire est ouverte pour enlèvement. Dans la foulée, des traces ADN de Maëlys sont découvertes dans l’habitacle de la voiture de Nordahl Lelandais. Il est mis en examen pour enlèvement.

Le 15 septembre 2017 : BFMTV dévoile l’existence d’images montrant Nordahl Lelandais en train de nettoyer sa voiture pendant plus de deux heures dans une station de lavage, le lendemain de la disparition.

Le 19 octobre 2017 : M6 et Le Dauphine Libéré font état d’une image de vidéosurveillance qui montre une petite silhouette blanche à l’avant de la voiture de Nordahl Lelandais dans les rues de Pont-de-Beauvoisin, le soir de la disparition de Maëlys de Araujo.

Le 30 novembre2017 : Nordahl Lelandais est entendu pour la première fois par les juges d’instruction. Il est mis en examen pour meurtre et enlèvement.

Affaire Maëlys : Nordahl Lealndais devient suspect dans une autre affaire de disparition

Le 18 décembre 2017 : Nordahl Lelandais est placé en garde à vue dans le cadre de la disparition d’Arthur Noyer. Le procureur de la République confirme qu’un crâne retrouvé en septembre près de Montmélian par des promeneurs appartient au jeune caporal de 23 ans.

Le 20 décembre 2017 : Nordahl Lelandais est mis en examen pour assassinat dans l’affaire Arthur Noyer.

Janvier 2018 : Une cellule baptisée Ariane est créée pour retracer le passé de Nordahl Lelandais et le confronter à des affaires non résolues. Des centaines de dossiers sont étudiés.

Le 13 janvier 2018 : De nouveaux ossements appartenant au caporal Arthur Noyer sont retrouvés.

Le 5 février 2018 : Nordahl Lelandais est entendu par les juges d’instruction de Chambéry dans le cadre de la disparition d’Arthur Noyer. Les téléphones des deux hommes ont borné aux mêmes endroits la nuit du drame. Le trentenaire avoue avoir pris le disparu en stop.

Le 14 février 2018 : Une goutte de sang appartenant à Maëlys est découverte dans le coffre de Nordahl Lelandais. Il aura fallu cinq mois et le désossement complet de son véhicule pour découvrir cet élément de preuve. Le trentenaire demande à être de nouveau entendu. Six mois après le début de l'affaire, il admet au cours de la journée avoir tué ‘’accidentellement’’ Maëlys de Araujo et conduit les enquêteurs jusqu’à sa dépouille, dans un massif escapé près d’Attignat-Oncin.

Le 16 février 2018 : Nordahl Lelandais est interné à l’hôpital psychiatrique du Vinatier, près de Lyon.

Le 22 février 2018 : Nordahl Lelandais est très brièvement entendu par les juges d’instruction de l’affaire Maëlys.

Le 9 mars2018 : Le Dauphiné Libéré rapporte que la fillette aurait eu la mâchoire cassée.

Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais donne sa version des faits

Le 19 mars 2018  : Nordahl Lelandais est de nouveau entendu par les trois juges d’instructions dans le cadre de l’affaire Maëlys. L’interrogatoire dure alors 7 heures.

Le 29 mars 2018 : Nordahl Lelandais avoue avoir tué Arthur Noyer. Il explique que le caporal est tombé au cours d’une bagarre qui a dégénéré.

Le 4 avril 2018  : La presse révèle qu’une ex-petite amie avait déposé plainte contre Nordahl Lelandais pour mise en danger de la vie d’autrui.

Le 6 avril 2018 : Plusieurs médias révèlent le contenu de l’audition de Nordal Lelandais datant du 19 mars. Au cours de celle-ci, il aurait expliqué avoir asséné une violente gifle à Maëlys de Araujo. C'est ce geste qui aurait selon lui involontairement causé la mort de la fillette.

Le 21 mai 2018 : Le Dauphiné Libéré révèle que l’autopsie de Maëlys de Araujo est terminée et que la dépouille va pouvoir être rendue à la famille. 

Le 1er juin 2018 : Les premiers éléments de l’expertise psychiatrique menée sur Nordahl Lelandais entre février et avril sont dévoilés dans la presse. Les experts décrivent selon BFMTV : une personnalité "avec une partie fonctionnant de façon à peu près adéquate à la réalité, et une partie fonctionnant en dépit des interdits avec des possibilités de passage à l’acte hétéro-agressif extrêmement important". Plusieurs éléments nourrissent le portrait d’un manipulateur.

Le 2 juin : Maëlys de Araujo est inhumée à La-Tour-Du-Pin.

Le 6 juin : BFMTV dévoile la découverte d’une vidéo pédopornographique sur un des téléphones portables de Nordahl Lelandais. Filmée une semaine avant la disparition de Maëlys de Araujo, elle montrerait une agression sexuelle sur la petite cousine du trentenaire.

Le 3 juillet 2018 : BFMTV dévoile de nouveaux éléments du rapport d’autopsie : le corps de la fillette présente plusieurs fractures au crâne et à la mâchoire. La version "accidentelle" de Nordahl Lelandais est mise à mal. Entendu ce jour-là par les juges d’instruction de Chambéry il fait usage de son droit au silence. Il est mis en examen pour agression sexuelle sur mineure de moins de 15 ans dans le cadre de la vidéo montrant des attouchements sur sa petite cousine de 6 ans.