Alors que la circulation alternée mise en place ce lundi par le gouvernement fait grincer des dents certains conducteurs aux numéros de plaques d'immatriculation paires, lesquels ne peuvent pas rouler, d'autres au contraire se frottent les mains. Découvrez ceux à qui profitent les restrictions de circulation.
©AFPAFP

© AFP

La circulation alternée ne fait pas que des grincheux. Alors que les restrictions de circulation font râler des automobilistes contraints de laisser leur véhicule au garage ce lundi, certaines entreprises en sont au contraire ravies. Les sites de covoiturage et de location de voiture enregistrent en effet des pics d’activité.

30 fois plus de demandes de location"On s’est retrouvés rapidement à court de stock", a ainsi reconnu Alexandre Woog, le directeur d ’E-loue, lequel se présenté comme la première centrale de réservation entre particuliers. Son site enregistrait 30 fois plus de demandes pour des locations de voitures en Ile-de-France dès dimanche, a-t-il par ailleurs indiqué. De son côté, Blablacar, un site qui revendique 95% des annonces de covoiturage en France, a annoncé une augmentation de 17% des offres et un bond de 42% des demandes dans la région. "Il y a beaucoup de gens qui cherchent une solution (de transport), mais pas beaucoup qui trouvent", a souligné Laure Wagner, la porte-parole du site. Pour le covoiturage, "si c’est déjà compliqué de trouver un binôme, à trois ça devient quasi-impossible". La réglementation relative à la circulation alternée prévoit en effet que les véhicules avec au moins trois personnes à leur bord sont autorisés à circuler peu importe leur numéro de plaque d’immatriculation.

Les taxis et VTCAutres bénéficiaires de la circulation alternée : les taxis et les véhicule de transport avec chauffeur. Plutôt que d’emprunter les transports en commun, qui sont pourtant gratuits depuis vendredi, ou de partager un véhicule à plusieurs, de nombreux Franciliens ont en effet préféré prendre un taxi ou un vtc. "Nous faisons de notre mieux pour adapter la flotte de véhicules", indique l’entreprise, qui conseille ainsi à ses clients de réserver en avance leur véhicule afin d’être certain d’être servi, rapporte RTL.

Plus de 4 000 PV dressés en seulement quelques heuresDe son côté, le gouvernement promet lui aussi de se frotter les mains grâce à la circulation alternée. En l’espace de quelques heures seulement, les quelque 700 policiers mobilisés pour veiller au bon déroulement de cette mesure ont en effet dressé plus de 4 000 PV pour non-respect des restrictions de circulation. Et alors que le prix de l’amende est fixé à 22 euros si elle est payée tout de suite et à 35 euros si elle est réglée plus de trois jours après, l’Etat devrait lui aussi récolter une coquette somme à l’issue de cette journée.

Vidéo - Pollution : des associations portent plainte contre X

Vidéo : Pollution en Île-de-France : des associations portent plainte contre X

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.