Nombreuses sont les formations qui mènent à divers métiers. Mais certaines professions ou secteurs recrutent peu.

Le chômage, ce fléau que le gouvernement tente d'endiguer. Selon les chiffres dévoilés par l’INSEE ce jeudi 16 mai, son taux a baissé au premier trimestre 2019. Il est à 8,7% sur la totalité du territoire français, hors Mayotte.

"Il ne cherche pas de travail, il n’est pas motivé, pourquoi il ne change pas de filière", voici quelques exemples de remarques à l’encontre des chômeurs. Le président de la République a également joué de sa petite phrase "du travail, je traverse la rue et je vous en trouve", a-t-il lancé à un jeune qui l’a interpellé lors des Journées du patrimoine.

En revanche, si certaines personnes ne trouvent pas d'emploi, cela est dû à la "pénurie de main-d’œuvre", dans les métiers en tension. Selon la dernière étude de Pôle emploi, "Besoins en main-d’œuvre 2019", publiée en avril dernier, plusieurs métiers ou filières ne sont pas à choisir lorsque l’on ne souhaite pas être au chômage, car elles recrutent peu.

En effet un établissement sur quatre envisage de recruter cette année. Si les secteurs de la construction, de l'industrie et des services aux entreprises recrutent de plus en plus, d'autres au contraire le font de moins en moins, faute de postes à pourvoir. 

Le magazine Capital a dernièrement classé les 15 métiers ou familles de métiers qui, en 2019, ont pour projet de moins recruter. Voici ici, les 10 métiers où le recrutement est en baisse cette année : 

 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.