Un article du New York Magazine évoquant la culture française a récemment été publié. L'auteur y a analysé certains comportements typiques des Parisiens censés agacer les habitants de New York (Etats-Unis).
© CC

La France continue toujours d’intriguer l’Amérique. Après le magazine américain Newsweek, c’est désormais le New York Magazine qui s’intéresse de très près à la culture française. Dans un article intitulé "Fumer autour de bébé. Les habitudes parisiennes qui choquent les New-Yorkais (et vice-versa)", le journaliste américain Tim Murphy analyse les comportements typiques des Parisiens. Des habitudes censées choquer les Américains, notamment ceux vivant à New York.

• Lire aussi : "La chute de la France", l'article cliché d'une journaliste de Newsweek

Fumer dans les coins publics en présence de leurs enfants

Dans son papier, Tim Murphy commence à relever le penchant excessif des Parisiens pour la cigarette. Et ce, malgré l’interdiction de fumer dans les lieux publics. "Si vous vous rendez à une soirée privée, préparez-vous à amener votre veste au pressing le lendemain", plaisante le journaliste, comme le rapporte Le Figaro dans son édition de jeudi.

L’auteur déplore également la conduite des parents fumeurs qualifiés d’ "irresponsables". "Des jeunes parents branchés, minces, souvent assez jeunes et généreusement aidés par les aides à la famille du gouvernement, fument dehors en présence de leurs bébés ou de leurs enfants", souligne t-il, établissant un parallèle avec le comportement de ses semblables outre-Atlantique qui "eux, ont conscience du danger du tabagisme passif".   

Le snobisme des Parisiens qui "ne parlent pas aux étrangers"

Autre trait de caractère attribué au Parisien lambda : son snobisme. Le Figaro rapporte ainsi le témoignage d’une Américaine vivant à Paris "Au début, je n'ai pas apprécié de devoir m'habiller chaque fois que je sortais", explique t-elle dans les colonnes du quotidien, avant de confesser être "devenue un peu snob". Selon Tim Murphy, les Parisiens auraient tendance à bouder les tenues vestimentaires sportives au quotidien, "à moins qu’ils ne fassent du sport".

Ce qui expliquerait, toujours d’après notre confrère d'outre-Atlantique, l’attitude des habitants de la capitale qui "ne parlent pas aux étrangers". "Si vous dites à quelqu'un dans le métro que l'air non climatisé sent mauvais, il va vous regarder avec un air effrayé, tourner les talons et partir", déplore Tim Murphy.

Le journaliste contrebalance cependant ses propos, révélant les "bons côtés" de la culture française, qui est "raffinée et élégante". Là encore, Le Figaro rapporte le témoignage d’une Américaine également installée dans la capitale : "On apprend à parler d'une voix plus basse et à moins réagir rapidement. Maintenant, quand je retourne à New York, je trouve les gens trop réactifs, que ce soit dans la joie ou la colère. Et ils hurlent! A Paris, on apprend à être discret".

Vidéo sur le même thème : le magazine américain Newsweek jouant au "french bashing"